Pour l’instant, le FC Brno dit non à la proposition du Sporting pour le jeune médian tchèque

ANDERLECHT Le Sporting a officiellement approché le FC Brno pour transférer Lukas Marecek, un talentueux médian axial tchèque de 19 ans. Mais l’ancien club de Mazuch a décidé, pour l’instant, de ne pas accéder à la demande des Bruxellois.

“Anderlecht nous a fait une proposition pour louer Marecek six mois avec une option d’achat” , explique Pavel Mokry, le CEO de Brno. “Nous avons refusé cette offre, car nous ne trouvons pas dans une situation où nous devons nous séparer de nos plus grands talents. Je considère en fait la proposition des Belges comme un premier contact.”

Le club tchèque a en fait l’intention de faire monter les enchères : vu l’intérêt d’Hoffenheim et d’un club anglais l’été dernier, les dirigeants espèrent empocher plusieurs millions pour Marecek. Des attentes jugées disproportionnées par l’entourage du joueur. “Par ces temps de crise, la proposition d’Anderlecht est plus qu’intéressante” , explique son manager, Pavel Zika.

Marecek lui-même a déjà pris ses renseigements sur le Sporting. “L’offre d’Anderlecht est très intéressante” , estime-t-il. “Pour moi, ce serait un joli pas en avant. C’est un club du top belge, qui est toujours en cour- se en Europa League . J’ai déjà regardé plusieurs matches du Sporting sur internet et j’en ai aussi discuté avec Ondrej Mazuch, qui est mon équipier au sein des Espoirs tchèques. Il m’a tout dit ! Bien sûr, je rêve d’évoluer un jour en Angleterre car Chelsea est mon équipe favorite. Mais Anderlecht constituerait une étape idéale dans ma carrière.”

À 19 ans, Marecek a déjà joué plus de 50 matches en D1 tchèque. “Je dois encore beaucoup progresser. Je n’ai par exemple jamais marqué avec Brno ! Maintenant, mon avenir est entre les mains des deux clubs. Je suis curieux de voir ce qui va se passer, mais je ne suis pas nerveux.”



© La Dernière Heure 2009