Il se sent prêt, mais ses tests physiques sont toujours aussi catastrophiques

Lazar Markovic (23 ans) est - avec Lukasz Teodorczyk - le joueur le mieux payé du vestiaire d’Anderlecht. Selon des sources anglaises bien informées, il gagne 40.000 euros par semaine. C’est un peu plus de 2 millions par an.

Anderlecht ne prend en charge qu’une petite partie de son salaire. Le reste est déboursé par Liverpool, son club. Le Sporting ne paie pas non plus une somme de location.

Mais on le sait : Markovic accuse un énorme retard physique. Cette saison, il n’a joué que 63 minutes avec les U23, le 22 septembre passé. Il s’est entraîné avec les A et les U23, mais manque cruellement d’endurance et de rythme de match.

Sa dernière titularisation en équipe première date du 6 mai avec Hull contre Sunderland. Avec Hull, il a inscrit deux buts en douze titularisations. Il n’a plus joué 90 minutes depuis le 29 avril. Il n’a pas joué une minute lors de la campagne de qualification pour le Mondial avec la Serbie.

À des proches , Markovic a confié qu’il était déjà prêt, mais Vanhaezebrouck ne partage pas cet avis. Il considère qu’il ne sera prêt que dans trois à cinq semaines. Il le fait courir individuellement pendant des heures, en plus des séances d’entraînement collectives. Lors des séances avec ballon, il a déjà montré qu’il a une excellente technique. Mais cela ne suffit pas pour jouer sous Vanhaezebrouck. Même pas quand on a coûté 25 millions, le prix payé par Liverpool à Benfica en 2014.