L’attaquant, fils de l’ancien professionnel Olivier Suray, estimait qu’il n’avait plus d’avenir à Anderlecht où il s’entraînait en U21. Il n’y a pas eu de négociation pour un contrat avec la direction mauve et il s’en va donc libre. Il avait plusieurs touches mais, avec son représentant de l’agence GloBall Group BV, il a opté pour un défi aux Pays-Bas.