Après l’échec du dossier Jonathan Dos Santos, qui a préféré rester en Espagne, Anderlecht s’active ces derniers jours pour dégoter le successeur de Lucas Biglia. C’est ce qui manque le plus actuellement au Sporting.

Si les noms de Hedwiges Maduro (FC Séville) et Jens Toornstra (Utrecht) sont sortis dans la presse espagnole et néerlandaise, la piste la plus chaude mène à un joueur serbe : Luka Milivojevic. Il a été visionné à plusieurs reprises et les rapports étaient à chaque fois positifs.

Anderlecht et son club de l’Étoile Rouge de Belgrade sont actuellement en négociations. La valeur marchande de Milivojevic est au-delà des deux millions. "Des sites serbes annoncent qu’il va venir ce mardi à Bruxelles pour passer les tests médicaux, mais c’est faux car nous jouons en préliminaire de l’ Europa League en Islande (NdlR : ÍB Vestmannaeyja) jeudi", explique Marko Nikolovski, l’attaché de presse de l’Étoile Rouge. "Par contre, les deux directions sont bel et bien en train de discuter à propos de notre milieu de terrain."

Médian défensif de 22 ans, Milivojevic a toujours évolué dans le championnat serbe. D’abord à Radnicki, puis au RAD Belgrade et enfin, depuis l’hiver 2011-2012, à l’Étoile Rouge. C’est Robert Prosinecki, alors entraîneur du grand club de Belgrade, qui avait fortement insisté pour le prendre. L’ancien Standardman était tombé sous le charme de milieu racé et puissant. Malgré plusieurs offres de l’étranger, le joueur avait accepté le défi avec le club de son cœur.

C’est sous les ordres de Prosinecki que la carrière de Luka Milivojevic a véritablement pris son envol. Au point d’être repris en équipe nationale serbe ces derniers mois. Après une première sélection en match amical contre le Chili en novembre dernier, il a même affronté nos Diables en juin à Bruxelles lors du succès 2-1 des hommes de Marc Wilmots. Milivojevic avait joué les septante premières minutes.

Anderlecht n’est pas le seul club sur le dossier. Hanovre, le Besiktas et Naples avaient déjà fait des approches dans un passé récent. Le Sporting est cependant bien placé en ce moment. "C’est le club qui se montre le plus pressant", confirme l’attaché de presse de l’Étoile Rouge.

Un autre nom est également cité: celui de Vincente Iborra, actif à Levante. Il ne lui reste qu’un an de contrat, mais il est plutôt une alternative à Milivojevic.