Anderlecht On savait que Massimo Bruno ne ferait pas de vieux os à Anderlecht. Complètement relancé à la faveur de la nomination de Besnik Hasi au poste de T1, l'ailier du Sporting était en partance et le nom du club d'Hoffenheim, neuvième du dernier championnat allemand, revenait avec insistance. Mais, surprise, c'est finalement pour le Red Bull Salzbourg que le joueur de vingt ans a opté.

"Nous souhaitons bonne chance et beaucoup de succès à Massimo Bruno. Il nous était impossible de refuser l’offre qui nous fut adressée par les Autrichiens. Par cette voie, je tiens à remercier Massimo pour son implication et sa formidable mentalité", a déclaré le manager mauve Herman Van Holsbeeck sur le site officiel du club. C'est une perte importante pour les Anderlechtois, qui étaient déjà à la recherche d'un ailier gauche pour pallier ce départ.

Double champion de Belgique avec le Sporting, le natif de Boussu a pris une part prépondérante dans la remontée de son club lors des PO1, poussant notamment Thomas Meunier à la faute lors du match contre le Club de Bruges. On se souvient également de sa très belle prestation contre Zulte-Waregem, sous les yeux d'un certain José Mourinho, où il avait marqué et délivré un assist à Cheikhou Kouyaté, et de son doublé contre Genk. Une fin de saison en boulet de canon couronnée par un second titre en Pro League, au nez et à la barbe du Standard.

"Tout le monde va me manquer", a pour sa part indiqué le joueur, toujours sur le site du RSCA. "Je me remémore une formidable formation et deux titres obtenus durant mes deux premières années en tant que footballeur professionnel. Je tiens à remercier le président, la direction, mes collègues et mes coéquipiers pour les belles années passées au Sporting, à jamais le club de mon cœur. Je n’oublierai pas non plus les fidèles supporters. J’ai besoin de franchir une nouvelle étape dans ma carrière et je souhaite le meilleur à l’ensemble du club".

Cette nouvelle étape, ce sera donc l'Autriche et sa Bundesliga. Massimo Bruno évoluera sous les couleurs du champion en titre, qui a outrageusement dominé la compétition, en étant sacré avec... dix-huit points d'avance sur le Rapid Vienne. Toutefois, l'équipe ailée devra passer par le troisième tour préliminaires de la Ligue des Champions pour espérer atteindre la phase de groupes de la C1. Une mission que tentera de mener à bien cet artiste du championnat belge dans la ville de Mozart.