Timon Wellenreuther (homme du match): "C'est le rôle du gardien, je suis là pour ça. Parfois on joue bien et on perd et parfois on joue moins bien mais on gagne. C'est important pour ma confiance, je me sens bien. On peut gagner chaque match, on veut arriver en finale. On veut continuer sur cette lancée."

Yari Verschaeren: "Cela m'a fait du bien de rejouer, ça faisait longtemps. On a gagné le match, c'est top. J'ai eu de la chance de ne pas marquer un auto-goal, je voulais dégager le ballon mais je le fais mal. On sait que la Coupe est importante, on veut gagner tous les matchs. On va voir comment cela se passera."

Vincent Kompany: "Je savais que cela n'allait pas être facile, après le Clasico. On a été dangereux pour marquer le premier but. En deuxième mi-temps, on a eu une chute physique. C'est rare que ça nous arrive. On s'est encore créé de grosses occasions. Le Cercle a aussi eu des occasions. On a joué un match physiquement et émotionnellement intense dimanche mais on a choisi de garder la même équipe aujourd'hui. Tout s'est bien passé en première mi-temps malgré une petite chute dans la première partie de la seconde période. On a gagné 1-0, sans encaisser les garçons peuvent être très contents. Verschaeren et Cobbaut ont été out très longtemps, ils doivent reprendre du rythme de jeu. Ils pourront nous aider vers la fin de saison."

Sébastien Bruzzese: "On a mal entamé le match. On a eu du mal à trouver le rythme. Beaucoup de nouveaux joueurs sont rentrés, on va dire que c'est pour ça. On va surtout retenir la deuxième mi-temps. On a eu de belles occasions. En première période, Anderlecht a pu jouer au ballon et avec leurs qualités techniques, ils se sont amusés. On a changé ça en deuxième mi-temps. On a utilisé la Coupe comme des rencontres bonus. Le coach a eu le temps de voir tout le monde et beaucoup de joueurs ont gagné leur place de titulaire en championnat grâce à cela. On n'avait rien à perdre. En deuxième mi-temps, on a pu se libérer comme s'il s'agissait d'un match bonus."

Yves Vanderhaeghe: "On a montré trop de respect pour Anderlecht. On perdait les duels et les deuxièmes ballons. J'ai aimé la réaction et la différence entre les deux mi-temps. On mérite de marquer après la pause, c'est dommage de ne pas l'avoir fait. On a raté la première mi-temps mais on a aussi raté les occasions qu'on devait mettre au fond. On doit encore gagner des matchs capitaux. La performance de la deuxième mi-temps nous donne de la confiance malgré la défaite. On ose jouer entre les lignes pour se créer des occasions."