Les terrasses peuvent ressortir ce samedi. Et ça tombe justement le jour du premier match à domicile du Sporting en playoffs. "Plusieurs cafetiers autour du stade ont déjà fait la demande pour une terrasse", précise Elke Roex, échevine du Développement économique à Anderlecht. "On n’aura les chiffres précis que ce mercredi soir mais on a déjà relancé le plan de circulation d’un match habituel. La zone autour du stade deviendra piétonne avant le match."

Même si le huis clos reste de mise, de nombreux supporters ont envie de regoûter à l’ambiance d’avant-match du monde d’avant. "Plusieurs supporters m’ont déjà dit qu’ils viendraient samedi", explique "Bich", patron du Bich Café. "Malgré les restrictions, il y a moyen d’avoir quelque chose de sympa. Dès 9 h du matin, je serai ouvert."

Ce sont surtout des supporters bruxellois qui sont attendus. Il ne sera pas possible de suivre le match sur écran puisque les terrasses doivent fermer à 22 h, au tout début de la seconde période de RSCA-Antwerp. "C’est pour ça que je n’ouvre pas", dit Michou, patronne de La Coupe qui n’ouvre que les jours de match. "Le jeu n’en vaut pas la chandelle. J’avais rouvert en septembre quand les supporters ont pu revenir par petits groupes mais la recette n’avait pas été bonne. Je suis surtout contente d’avoir pu éviter la faillite. J’ai pu garder la tête hors de l’eau grâce à la pension de maman."

Au Green Park, un peu plus bas sur l’avenue Théo Verbeeck, on vise aussi la saison prochaine. "Certains cafés ont de belles terrasses permanentes mais ce n’est pas notre cas. Il n’y aura pas la foule habituelle non plus", ajoute Corinne, la patronne.