Anderlecht

Herman Van Holsbeeck et la direction du Sporting ont été clairs il y a quelques jours : le club ne prendra une décision sur l’avenir de Silvio Proto qu’après la fin des playoffs.

Le contrat du gardien expire en juin 2017 mais s’il ne reçoit pas une nouvelle proposition, il s’en ira. Tout a été fixé clairement entre les dirigeants et le capitaine lors d’un rendez-vous en janvier dernier. Depuis lors, Silvio Proto (33 ans au mois de mai) a déjà trouvé une alternative au cas où il ne recevrait pas un nouveau bail à Anderlecht, histoire de ne pas avoir de doutes au moment d’aborder les playoffs. 

Un autre club à l’étranger, mais pas aux États-Unis, un pays qui le fait rêver mais qu’il espère rejoindre plus tard dans sa carrière, est prêt à le prendre.