Retournement de situation spectaculaire à Anderlecht : suite à la décision de Lukas Nmecha de ne pas rester au Parc Astrid, le Sporting a réactivé le dossier Dieumerci Mbokani. Une première prise de contact a déjà eu lieu. Il n’est pas dit que Dieu (35 ans, 14 buts la saison passée) sera le nouvel attaquant du RSCA, mais le club a sondé s’il est encore libre. Et en effet, il n’a pas encore prolongé à l’Antwerp.

Début avril, déjà, il avait reçu un coup de fil du Sporting. Lior Refaelov, lui aussi, avait été sondé. Le dossier Refaelov avait été activé et rapidement conclu, celui de Mbokani avait été mis au placard. En cause, son style de jeu ne correspondait pas à celui de Vincent Kompany, qui demande un pressing constant de la part de ses attaquants.

Mbokani, qui rêvait d’un troisième passage à Anderlecht, le club de son cœur, a été touché dans son amour-propre. Même s’il nie avoir voulu prendre sa revanche, il a joué un des matchs de sa vie à Anderlecht (2-2), le 8 mai. Et il s’est mis autour de la table avec son président Paul Gheysens pour discuter d’un nouveau contrat de deux ans à l’Antwerp.

Mais ces discussions sont au point mort en ce moment. Ce ne serait pas la première fois que Dieu attend très longtemps avant de signer. Mais à sa surprise, un nouveau candidat s’est donc manifesté, et pas n’importe qui.

On est toutefois encore loin d’un accord : Anderlecht est moins puissant que l’Antwerp, Dieu risque de vouloir signer pour deux ans et il faut qu’il ait un consensus au sein du club. Mais d’autres buteurs sont très (et même trop) chers.

Un retour au Parc Astrid serait également un fameux boost pour les supporters, qui s’inquiètent de voir partir Nmecha et probablement aussi Sambi Lokonga.