Anderlecht Alexis Saelemaekers comprend les doutes mais reste optimiste.

"Ça fait très mal…"

Alexis Saelemaekers avait la tête basse dans la zone mixte, comme tous ses équipiers. Il ne voulait pas tomber dans la déprime pour autant. "Bien sûr qu’on n’a pas été bon et que Bruges était plus fort mais c’est de notre faute. On n’était pas assez agressifs sur l’homme. On ne les pressait pas. Quand tu laisses autant d’espace aux Brugeois, ça devient difficile. Des gars comme Vormer et Vanaken savent faire le jeu. C’est dommage. Si on avait été plus agressifs, on aurait été mieux dans le match. Et intrinsèquement, on est peut-être meilleurs qu’eux…"

Malgré cinq défaites en huit matchs, Saelemaekers croit encore en une belle saison pour Anderlecht. "Je comprends que ça puisse surprendre le monde extérieur mais on croit encore au titre. Les gens ne sont pas là pour nous voir au quotidien. Après avoir eu un calendrier compliqué, on veut maintenant aligner une belle série pour enfin se lancer, comme les autres. Puis en playoffs 1, tout sera divisé par deux et on verra bien. Il y a la Coupe de Belgique mercredi et on veut la gagner mais on n’oublie pas le championnat pour autant."