Les différents acteurs se sont exprimés à propos de la victoire d'Anderlecht à Mouscron (2-3).

Saelemaekers : "On était piqués"

MOUSCRON Les paroles de Vercauteren étaient confirmées par Alexis Saelemaekers. "Oui, on était piqués au vif par les critiques. Pour un joueur pro, cela fait mal d’entendre qu’on ne mouille pas assez notre maillot et qu’on ne montre pas une image assez combative. On a voulu montrer à notre public que tout ce qui a été dit était faux. Mais je dois dire que les faits passés avec nos supporters à Ostende nous ont aussi donné un boost. On a compris qu’on ne peut pas nous reposer sur nos lauriers. On ne peut plus prendre un seul match à la légère."

Vercauteren : "Merci à qui a aidé !"

Mouscron Frankie Vercauteren a commencé son point de presse avec un mot de remerciement. "Merci à tous ceux qui nous ont aidés à préparer ce match et à le gagner." La victoire était un soulagement pour Anderlecht. "Pourquoi est-ce que je serais soulagé ? On doit quand même gagner chaque match ? C’est l’ADN du club. En première mi-temps, on a montré qu’on sait jouer au foot, quoique certains disent." Et quid de la blessure de Vincent ? "J’étais surpris parce qu’il n’avait rien dit au repos. On ne sait pas si c’est grave ou pas. J’espère qu’il ne sera pas out trop longtemps."

Hollerbach : "Content de mes joueurs"

Mouscron Bernd Hollerbach était déçu, mais pas défaitiste après le match. "Nous avions bien débuté cette rencontre avec ce but assez rapide de Perica. Nous aurions ensuite dû recevoir un penalty suite à une faute assez flagrante sur notre attaquant. Après avoir encaissé, Anderlecht a bien réagi en égalisant et en prenant la main sur le jeu, y compris en début de deuxième période. En fin de match, nous aurions pu égaliser si nous avions connu plus de réussite. Je suis content du visage offert par mes joueurs malgré la défaite. Ils ont tout donné pour se qualifier, mais nous avons fait face à un bon Anderlecht."