Albert Sambi Lokonga en a négocié trois. "Durement", précise-t-il.

Mais les Anderlechtois n’auront que deux jours de congé avant de revenir à Neerpede. "Après, on est reparti car de gros playoffs nous attendent."

Anderlecht n’abordera pas sa dernière ligne droite en victime consentante. Au contraire, les Bruxellois entament leurs playoffs avec le souvenir de leur 15 sur 18 face à leurs adversaires directs. "On fera au mieux pour recommencer", dit Sambi Lokonga. "On va viser le plus haut possible, rester dans notre bulle et gagner un maximum de matchs. Les choses ne font que commencer pour nous. Cette qualification n’est pas une fin mais une étape."

Le capitaine du RSCA ne l’a pas affirmé directement mais son discours laissait transparaître un goût de revanche ou même de réponse. "Beaucoup n’ont pas cru en nous. Cette victoire est à l’image de notre saison : on ne nous a jamais rien donné. Nous avons dû aller chercher chaque résultat nous-mêmes."

Sambi Lokonga a été l’un des artisans du résultat positif du RSCA au Stayen mais c’est Yari Verschaeren qui a endossé le costume d’artificier en reprenant un centre tendu de Lukas Nmecha pour faire 0-1. "J’étais content de pouvoir décider du match avec mon but", dit Verschaeren. "D’autant plus qu’il s’agissait du match le plus important de l’année. J’ai directement compris que Lukas m’avait vu. Son centre est tendu et ma reprise est bonne."

Verschaeren est l’homme du moment. Revenu d’une blessure à la cheville, il a repris sa place petit à petit pour devenir le deuxième meilleur buteur de son équipe avec trois pions sur les quatre dernières rencontres. "J’ai souvent dit que je devais travailler mes statistiques et je suis en train d’y parvenir. Je monte en puissance depuis mon retour de blessure et je me sens vraiment bien."

Il avoue par contre avoir commis une bourde en ne cadrant pas son face-à-face avec Steppe avant la pause. "J’ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et le gardien m’a perturbé en sortant. J’aurais dû rester plus calme. Je ferai mieux la prochaine fois."