Découvrez les réactions d'après-match au micro de Proximus.

Alexis De Sart : 'En première mi-temps, Van Crombrugge n’a qu’un arrêt à faire et après il en a plusieurs mais bon. Defour a fait son boulot, il m’a dit qu’il couvrait mes arrières et il a fait son boulot. Steven revient. Donc, on a un milieu un peu plus fourni et c’est de bon augure pour le deuxième tour."

Sambi Lokonga : "C’est un point, on sait que c’est très difficile de venir jouer à Anvers, mais on est satisfait avec ce point. On n'avance pas avec ce point, mais il nous reste encore des matchs, à nous de faire le nécessaire pendant les prochains matchs. On n'a pas réussi à reproduire le même score que contre Genk. On a dû serrer les hommes en fin de match, car Anvers devenait dangereux. Quand Vincent est à 100 %, c’est le haut niveau et c’est la classe."

Hendrick Van Crombrugge : "On a pris un bon point dans un match avec beaucoup de duels. On a montré une autre image d’Anderlecht, on a joué au foot. On est bien restés compact en défense et on a tenu aujourd’hui. C’est important d’avoir cette capacité à garder le zéro derrière."

Kevin Mirallas : "Pour Anderlecht, c’est un bon de pris. Pour nous, c’est comme une défaite. Ils ont réussi à bien défendre mais bon pour nous à la maison, on reste invaincus, mais on aurait voulu une victoire pour bien finir ce premier tour. Dans agressivité on était là, dans le ballon aussi et il nous a manqué ce petit but. Ici on va bien se reposer pour la suite du championnat. On est serein et on a confiance en nous."

Frankie Vercauteren : "Au vu de la physionomie du match, on doit être contents. On pouvait réaliser un petit hold-up en deuxième mi-temps, avec quelques possibilités. Mais d'un point de vue mauve, ce résultat est logique. On n'avait pas la même intensité, certains avaient du mal à répéter ces efforts intenses. Et l'adversaire ne nous a pas facilité la tâche et nous a posé des problèmes. C'était dur de développer notre jeu.'

Laszlo Bölöni: "Le résultat ne me convient pas, car je crois qu'on a dominé Anderecht, qui a énormément souffert. On a manqué de chance, on n'a pas su créer ce petit exploit, donc je suis un peu abattu. Beaucoup de décisions arbitrales ne m'ont pas plues, mais je ne dirai pas lesquelles. Je n'ai pas peur de perdre des joueurs durant le mercato. On va essayer de se renforcer, mais je ne crois pas qu'on sera déforcés."