Vincent Kompany : "Je suis déçu du résultat, on a eu suffisamment d'occasions franches pour marquer plus. Je ne peux pas me plaindre de la réaction des joueurs et de l'énergie qu'ils ont laissé sur le terrain. Dans ce genre de matchs, il faut marquer, seul le résultat compte et il n'est pas bon pour nous. On a eu des moments de danger mais le dernier ballon ou la finition pêchait parfois. On a été compétitifs contre une équipe de Genk avec beaucoup de qualité. Le championnat est imprévisible donc on va se concentrer sur les prochains matchs et essayer de se relever de ce coup dur."

Albert Sambi Lokonga : "Ce n'était pas un problème de mentalité, c'est difficile de trouver les mots. Il faut être là dès le début et on n'a pas été présents les premières minutes. Cela s'est payé cash. Les buts viennent d'erreurs individuelles mais les joueurs changent, cela arrive. Ce sera peut-être moi demain. Par contre, on peut reprocher à tout le monde de ne pas avoir commencé avec l'envie nécessaire."

Anouar Ait El Hadj :  "On a mal commencé, ce n'est pas ce qu'il faut faire. On encaisse un but et quand on essaie de se réveiller, c'est trop tard. Il faut bien débuter les rencontres. Il reste quatre matchs en championnat, on doit les gagner et on verra la suite. Il faut se mettre dans la tête qu'on doit être des guerriers dès le début de la rencontre et pas attendre dix ou quinze minutes. On savait que gagner la Coupe était la meilleure chose à faire pour aller en Europe."

John van den Brom : "Pour une fois, on a eu de la chance. On avait le match en main en début de rencontre. Nous avons de la chance d'avoir Onuachu dans les seize mètres. Il y avait un peu de pression après le but de Trebel mais je voyais que mon équipe était en ordre physiquement en fin de rencontre."

Paul Onuachu : "Je n'ai pas de mots pour exprimer ma joie. On a travaillé dur et on a tout donné après le carton rouge, notre victoire est méritée. On a eu souvent des problèmes avec les cartons rouges cette saison, on a montré ce soir qu'on pouvait défendre à dix. Je suis très content de la qualification. On affrontera une bonne équipe en finale, comme c'était le cas aujourd'hui."

Daniel Muñoz : "Le match était intense. C'était très important de convertir nos occasions et de gagner dans de telles circonstances. Il faut absolument gagner la finale."