Anderlecht Le milieu de terrain français est le dernier gros coup signé par le RSCA version Kompany.

"Samir Nasri à Anderlecht !" Même avec Vincent Kompany aux manettes, cette nouvelle, révélée par la DH , a surpris. Passé le "choc", le moment était venu de se poser des questions sur le nouvel arrivant.

Est-il toujours à son meilleur niveau, lui qui a déçu à West Ham (deux passes décisives en six matches) ? Dans quel état d'esprit celui qui est vu comme l'un des "enfants terribles" du foot français se situe-t-il au moment de poser ses bagages au Sporting ?

Beaucoup de questions, donc, auxquelles le Français a répondu durant une conférence de presse d'une quinzaine de minutes.

Le joueur a tout d'abord indiqué avoir été intéressé par le projet de Kompany et avoir privilégié le sportif à l'argent, mais aussi avoir eu la volonté de rester en Europe, notamment pour raisons familiales (il a un fils en bas âge).

"Je ne suis pas frustré de ne jouer qu'en Belgique, surtout après une saison marquée par les blessures" , indique le médian de 31 ans. "C'est important de jouer une fois par semaine pour réhabituer mon corps à cette charge de travail. L'objectif est d'être champion et de retrouver la C1."

"Je n'ai jamais été le vétéran de l'équipe" , sourit-il. "Mais cela va de pair avec la maturité que j'ai récemment acquise. Devenir papa m'a changé. Il y a deux trois ans, je n'aurais pas eu les épaules pour le faire. Mais être passé par ces épreuves me permettra de donner des bons conseils et de montrer le chemin."

"Le matches de préparation serviront... à la préparation" , poursuit le joueur. "L'objectif est d'être à un bon niveau au début du championnat. J'aurai une préparation individuelle, afin d'éviter toute blessure. Je dois être prêt pour le début de la compétition. Je sais que ça va monter en puissance doucement."

"Dans quel rôle jouerais-je ? Je ne le sais pas encore. Cela dépend du système de jeu. Il y en a deux préférentiels du côté de Vincent. Ce sera naturellement au milieu, mais je suis polyvalent et je jouerai où on me dira de jouer. Je vais déjà me préparer et éviter de me blesser" , conclut le Marseillais.

© D.R.

Frank Arnesen ravi d'accueillir un joueur qui évolué au top en Europe

Frank Arnesen, directeur technique du Sporting d'Anderlecht, était ravi de présenter mardi la nouvelle recrue anderlechtoise, Samir Nasri. "Un tel joueur nous semblait hors catégorie", a résumé Arnesen.

"Comme vous le savez, nous avons connu une saison très difficile", a expliqué Arnesen. "Nous n'allons pas jouer l'Europe cette saison. Et nous avons la chance d'accueillir un joueur du calibre de Nasri. Il n'était pas sur notre liste car il nous semblait être un joueur hors catégorie. Il a joué dans les plus grands championnats. Son arrivée n'aurait pas été possible sans la présence de Vincent Kompany. C'était crucial. Ils se connaissent depuis Manchester City. Sans Vincent, Nasri ne serait pas venu ici."

Nasri aura un rôle important dans le vestiaire. "Nous avons une équipe très jeune et c'est très important d'avoir un joueur qui a évolué au top en Europe pour les encadrer et leur apporter son expérience", estime Arnesen.

© D.R.