Enzo Scifo ne juge pas trop précoce un départ éventuel de Romelu Lukaku


LA LOUVIÈRE “Existe-t-il un autre choix que Lukaku ou Boussoufa ?”
Pour l’artiste Enzo Scifo, poser la question, c’est y répondre.

Invité à se déterminer entre deux éléments très différents, le plus doué des footballeurs hennuyers avoue, sans qu’on l’y contraigne, un petit faible pour l’élégant Marocain du Sporting.

Pourquoi Boussoufa va gagner
“Mbark Boussoufa exerce une réelle influence sur le jeu d’Anderlecht depuis qu’il évolue au stade Vanden Stock ou presque. En grande partie parce que, outre ses indéniables qualités techniques, il recèle, sur le terrain, une évidente faculté d’adaptation. Sa remarquable intelligence de jeu lui permet de s’adapter à de multiples situations. Il influe directement à la fois dans la construction et dans la finition des actions amorcées par son équipe. Je suis convaincu que, malgré quelques lacunes sur le plan physique, il devrait pouvoir s’imposer dans n’importe quelle compétition.”

Pourquoi Boussoufa risque de perdre
“Son gabarit modeste générera toujours des difficultés parfois insurmontables contre des adversaires plus solides et plus costauds que lui. C’est vraiment l’unique grief que je serais tenté de lui formuler.”

Pourquoi Lukaku va gagner
“Ses indéniables qualités sautent aux yeux : il dégage une puissance physique exceptionnelle et il révèle une faculté de marquer tellement stupéfiante qu’elle en paraît naturelle. Sa présence étonnante et sa mobilité permanente sur le front de l’attaque sont de nature à prendre en défaut n’importe quelle défense, même la plus renforcée. Lukaku est rapide, vif et costaud. Il devine à tout coup l’endroit où le ballon va tomber. C’est l’indice d’un grand attaquant. Toujours bien placé, il s’engage à merveille dans les espaces. Moralement, il est impeccable. On le sent humble, bien dans sa peau, peu affecté par les événements extérieurs. Il est aussi remarquablement entouré.”

Pourquoi Lukaku risque de perdre
“Romelu doit encore progresser techniquement dans les espaces réduits. Il doit améliorer son contrôle du ballon. Ce n’est pas un reproche mais un simple constat. Je crains pour lui que certains votants hésitent à lui décerner leurs suffrages eu égard à la période encore relativement courte pendant laquelle il a brillé. Est-il trop jeune pour répondre à une sollicitation extérieure ? Je pars du principe que quand une opportunité se présente, il faut la saisir. Si l’occasion s’offre à lui de progresser, il ne doit pas la laisser échapper. Il a le profil pour jouer partout. Pour affirmer cela, je me prends en exemple : je suis également parti très tôt.”

M. D.

© La Dernière Heure 2011