Même si Sels joue au Bayern, la hiérarchie des gardiens est établie à Anderlecht.

Comme annoncé, Matz Sels va défendre les buts d’Anderlecht au Bayern. Mais que Sels ne se fasse pas d’illusions : Frank Boeckx est le n°1 dans la hiérarchie à Anderlecht. Au grand maximum, Sels pourrait jouer les matches en Coupe d’Europe (ce n’est pas encore certain) et en Coupe de Belgique.

Pourquoi est-ce que Sels reçoit ce match au Bayern ? Les mauvaises langues parlent d’un cadeau empoisonné. Même avec Thibaut Courtois au but, Anderlecht peut se prendre cinq buts à l’Allianz Arena. Cela dit, Sels est venu à Anderlecht pour jouer la Ligue des Champions. Il n’a donc pas de raisons de se plaindre.

Quelle que sera sa prestation au Bayern, Sels sera sur le banc à Courtrai, samedi prochain. Weiler ne veut plus attendre la fin du mois de novembre pour désigner Boeckx comme son numéro 1.

En effet, s’il a un reproche à se faire dans sa première saison comme entraîneur d’Anderlecht, c’est d’avoir eu tant de patience avec Davy Roef. Weiler voulait mettre Boeckx bien plus tôt, mais la direction lui avait fait comprendre que Roef devait jouer. Avec Boeckx - s’est dit Weiler par après -, Anderlecht ne se serait jamais retrouvé en crise.

Matz Sels n’a jamais été un choix de Weiler. Comme Kums, Sels a brillé à Gand quand Weiler était encore à Nüremberg. Il n’a jamais vu jouer le gardien, qui a vite été écarté à Newcastle. Mais la direction d’Anderlecht a fait le forcing, en argumentant qu’il est préférable d’avoir un Diable Rouge au but, surtout en Ligue des Champions. Qui plus est, il existait des doutes quant à l’état physique de Boeckx après son opération.

Weiler a accepté l’arrivée de Sels, mais savait d’emblée qu’il ne serait que n°2 dès que Boeckx serait fit. Boeckx aurait déjà dû jouer à Gand, mais Weiler a changé d’avis le jour du match.

Pour Sels, ce changement dans la hiérarchie est une catastrophe, à moins d’un an de la Coupe du Monde. Weiler facilite la tâche de Roberto Martinez : si Koen Casteels garde sa place à Wolfsbourg, il sera le numéro 3 au Mondial et non pas Sels. Si Boeckx ne se blesse pas, Sels ne jouera plus très souvent, et encore moins à partir du mois de janvier. Seule une blessure de Boeckx ou une nouvelle location au mercato d’hiver peut sauver sa Coupe du Monde..