A 10H30, les Mauve et Blanc affrontaient le RWDM à huis clos à Neerpede avant de jouer face à Lille sur le coup de 15H. 

Contre le RWDM, le duo Kompany-Vercauteren a décidé d'aligner une équipe B composée de Timon Wellenreuther, Anthony Vanden Borre, Ognjen Vranjes, Hannes Delcroix, Edo Kayembe, Adrien Trebel, Yari Verschaeren, Anouar Ait El Hadj, Pieter Gerkens, Luka Adzic et d'Ilias Takidine. 

Les Molenbeekois étaient les premiers à se montrer dangereux via un essai de Bangoura. Séduisants en début de rencontre, c'est eux aussi, au quart d'heure de jeu qui se sont encore une fois montrés menaçants. Wellenreuther était bien attentif.

En réaction, Adzic, bien trouvé par El Hadj au second poteau, pensait ouvrir le score de la tête mais son essai a été contré. Les Anderlechtois réalisent de belles combinaisons mais pêchent souvent dans la dernière passe ou la finition.

Juste avant la pause boisson à la 25ème minute, c'est encore le RWDM qui s'est mis en évidence mais la frappe du meneur de jeu du RWDM a terminé hors cadre.

A la demi-heure de jeu, Takidine, très actif et déroutant sur son côté droit a bien trouvé Gerkens a l'entrée du rectangle mais sa frappe manquait de puissance.

Quelques minutes plus tard, Kayembe s'est offert un beau slalom dans le rectangle pour s'ouvrir une belle fenêtre de frappe mais c'était sans compter sur une superbe intervention du gardien. Le corner obtenu, bien donné par Trebel a trouvé Gerkens mais sa tête piquée a été bien captée par le portier molenbeekois.

A la 35ème, Verschaeren s'est créé une belle occasion suite à un mouvement orchestré par Takidine et Vanden Borre. Sa reprise de volée a été déviée en coup de coin.

Cinq minutes plus tard, Dequevy était tout proche d'ouvrir le score suite à une mauvaise appréciation de Vanden Borre. Dequevy, bien placé au second poteau a hérité d'un beau centre mais n'a pas réussi à pousser le cuir au fond des filets.

Dans le temps additionnel, Delcroix était tout proche de marquer sur corner mais sa tête est passée juste à côté.

La différence en seconde période

Dès le début de début de la seconde période, Gerkens a une nouvelle fois tenté sa chance mais sa reprise a terminé dans le petit filet. A préciser que Vanden Borre a cédé sa place à Milic après une première mi-temps encourageante.

Anderlecht a continué de se montrer dangereux dans les premiers instants de la seconde période. Cette fois c'est la belle frappe d'Adzic qui n'était pas cadrée.

Peu avant l'heure de jeu, nouvelle situation dangereuse pour Anderlecht. La frappe de Yari Verschaeren n'a pas trouvé le cadre.

Quelques instants plus tard, Adrien Trebel a enfin ouvert le score d'une jolie frappe croisée du pied droit. Son envoi a fini dans la lucarne.

Six minutes plus tard, le RWDM a égalisé sur phase arrêtée via Fabre. Pieter Gerkens, qui s'est créé quelques belles possibilités, a finalement trouvé le chemin du but. Bien servi par Takidine, le Belge aligné en numéro 9 a bien croisé sa frappe pour replacer les Mauves aux commandes.

Les Anderlechtois, qui disposent de plus en plus d'espaces, parviennent à se montrer de plus en plus dangereux mais sans pour autant parvenir à tuer le match.

Au cours du dernier quart d'heure, les Molenbeekois ont davantage couru après le ballon. Les Anderlechtois ont pris le dessus physiquement. 

En toute fin de période, Verschaeren a encore eu une possibilité mais sans réussir à inscrire le troisième but des siens. 

Les Mauves l'ont donc méritoirement emporté face à leurs voisins du RWDM mais ils ont beaucoup pêché à la finition, sans quoi les hommes de Franky Vercauteren auraient pu s'imposer plus lourdement. En face, le RWDM a donné une bonne réplique, surtout en première mi-temps avant de craquer quelque peu physiquement et offrir un peu trop d'espaces à leurs adversaires. Néanmoins, Demol peut se satisfaire de la prestation des siens. 

A 15h, Anderlecht affrontera Lille avec son équipe A.