On attendait beaucoup de ce Clasico féminin, le troisième de la saison, le premier des PO1.

Mais après huit minutes, Tessa Wullaert se rappelait au bon souvenir du classement des buteuses (elle n'avait plus marqué depuis plusieurs matches) en débloquant le score et en menant le RSCA vers la victoire. Indiscutée. 

Le Standart s'était pourtant présenté avec un dispositif défensif, comme le Fémina Woluwé et OHL avaient adopté avec bonheur face aux joueuses de Patrick Wachel mais là où les Bruxelloises et les Louvanistes avaient réussi leur coup, le Standard s'est lui pris les pieds dans le tapis.

Comme à son habitude, le RSCA Women a pris le match à son compte et grâce au décalage de Wullaert qui mis Brackman dans le vent, le plus dur était fait après seulement 8 minutes. 

La confiance retrouvée, le bloc anderlechtois a alors continué à se montrer entreprenant et a multiplié les assauts, Taloba en profitant cinq minutes plus tard lorsqu'au deuxième poteau, elle repris un centre de Wijnants que Lichtfus ne put stopper. 

Les Liégeoises ont alors mis du temps à se relever de ces deux coups sur la tête rapides et a alors enfin pu alerter Odeurs deux fois en quelques minutes. D'abord via Gelders qui dans le rectangle, réussit à se retourner et à cadrer une belle frappe que la gardienne d'Anderlecht détourna. Le rempart bruxellois se montra aussi intransigeante dans la foulée sur une frappe lointaine. 

Malheureusement, cet élan liégeois fut à nouveau cassé lorsque Wullaert profitait avant le repos d'une mauvaise passe de Janssens pour tromper Lichtfus. 

Si en deuxième période, on aurait pu imaginer un Standard avec un dispositif plus offensif, il restait fidèle à son 5 derrière. Les Liégeoises, avec un peu plus d'agressivité dans les duels et en cassant davantage le jeu de Missipo, ont entamé ce second acte un peu mieux mais ont été assommées après l'heure de jeu lorsqu'en contre Van Gorp alourdissait le score après l'heure de jeu. 

Sur l'action qui vit la remise en jeu, Gelders a eu l'opportunité de sauver l'honneur une première fois mais là aussi sa frappe passait au dessus de la cage de Odeurs. 

Laissant le Standard prendre davantage l'initiative, Anderlecht s'activait en contre et Deloose plantait alors le 5-0... Et le score aurait pu s'alourdir sans un arrêt de Lichtfus devant Van Gorp dans la foulée. Ce n'était que partie remise pour les joueuses de Wachel. 

Voulant à tout pris ne pas rentrer sans marquer, les Liégeoises continuaient à se projeter vers l'avant mais même quand elles arrivaient à prendre le dessus sur la défense, les Liégeoises butaient sur Odeurs, laquelle sortait le grand jeu face à la jeune Fon et Appermont en fin de match alors qu'en face, le festival anderlechtois se ponctuait avec le 6e but par Van Gorp. 

Le Standard voit le titre à nouveau s'éloigner alors qu'Anderlecht reprend sa marche en avant. 

Technique

Anderlecht : Odeurs ; Toloba (46e Wijns), De Neve (73e Colson), Vanhamel, Deloose ; Vatafu, Missippo, Tison (73eTeulings), Wijnants (46e Van Gorp), Wullaert, De Caigny (82e Maximus).

Standard : Lichtfus ; Calleeuw (73eHumartus), Nelissen (39e Bormans), Marinuci, Brackman, Vanaenrode, Janssens, Cranshoff, Vanmechelen, Gelders (82e Fon), Petry (82e Appemont)

Arbitre : M. Simonini.

Avertissements : Cranshoff, Marinucci, Colson, Missipo. 

Les buts : 8e Wullaert (1-0), 13e Toloba (2-0), 35e Wullaert (3-0), 66e Van Gorp (4-0), 75e Deloose (5-0), 89e Van Gorp (6-0).