Anderlecht

Anderlecht a gagné son premier point des playoffs, mais ce n'était pas une raison pour Sven Kums d'être euphorique.

"Je ne suis pas content du tout", dit-il après le match contre Gand. "Un match à domicile, il faut le gagner. Le licenciement de Rutten? Cela nous a surpris. Mais on se sent responsables. Si Rutten est out, c'est à cause des joueurs."

Cette semaine, Kums a rencontré les supporters. "À ma propre demande. Je suis capitaine, je voulais absolument leur parler. Je leur ai dit que je souffre aussi de la situation. Quand on perd quatre matchs de suite, c'est normal qu'on ne parvienne pas à oublier ses problèmes. Heureusement, j'ai une petite fille à la maison qui me fait relativiser mes problèmes sportifs."

La semaine prochaine, Anderlecht va à Bruges. Et le weekend d'après, le Standard vient au Parc Astrid. " Tous les matchs seront compliqués. Je n'ai pas peur de Bruges, mais ce sera à nous de nous donner à fond et d'essayer de prendre le maximum de points. Sauver la saison est impossible. Quoi qu'il arrive, cela restera une saison catastrophique. Mais il nous reste cinq matchs: on va essayer de prendre le plus possible de points, pour partir en vacances avec un moins mauvais sentiment."


Arnaud Souquet : "Que deux équipes qui auront un trophée, le champion et le vainqueur de la Coupe"


Sebastiaan Bornauw : "Karim Belhocine est un motivateur"