Adrien Trebel devrait rapidement quitter Anderlecht. 

Plusieurs clubs ont pris leurs renseignements mais Nantes est le seul à être concret pour l’instant. Les négociations avancent bien entre le club formateur de Trebel et le Sporting. Même si la direction bruxelloise espérait une vente sèche, on se dirige vers un prêt avec option d’achat. Nantes ne veut pas débourser une grosse somme pour un joueur de 28 ans qui sort d’une saison compliquée. Et Anderlecht ne veut pas brader un joueur recruté pour 3 millions au Standard il y a un an et demi.

Cette solution intermédiaire permettrait au moins au RSCA d’économiser le gros salaire du Français (3 millions brut par an), tout en espérant une belle vente si Trebel retrouve son meilleur niveau en Ligue 1.