Alors qu’il célèbre la qualification du Congo pour la Can à Kinshasa, Mbokani a appris sa sanction suite à son geste sur Overmeire

ANDERLECHT La commission des litiges de l’Union belge a jugé ce mardi le cas de Dieumerci Mbokani, coupable d’un coup de pied volontaire au Lokerenois Killian Overmeire.

Le procureur Cambier a réclamé 4 matchs ferme plus 2 avec sursis. Le parquet de l'Union belge a finalement décidé d'infliger trois matchs ferme plus un avec sursis à l'attaquant des Mauves. Il écope aussi de 400 euros d'amende.

“Si je suis suspendu deux rencontres, j’accepterai la punition. Si c’est plus, il faudra aller en appel” , avait déclaré Dieu il y a quelques jours.

Cette suspension prendra effet au septième jour ouvrable après la sentence, soit le jeudi 25 octobre. Il peut donc jouer vendredi contre Waasland-Beveren puis loupera le déplacement à Charleroi et la venue de La Gantoise et le match à Malines.

La Commission des litiges a qualifié le geste de Mbokani sur Overmeire d'agression car volontaire, estimant cependant la réaction du Congolais "partiellement compréhensible" vu la faute antérieure commise par Overmeire. L'avocat d'Anderlecht Me Spreutels avait plaidé "un réflexe malheureux plutôt qu'une agression."

La Commission a retenu comme circonstance atténuante que "le comportement du joueur s'est amélioré depuis son retour dans la compétition belge" la saison dernière, ce qu'a plaidé avec insistance Me Spreutels, tout comme la capacité de Mbokani à encaisser les coups sans réagir.

Si les Anderlechtois ne sont pas d’accord avec la proposition de l’Union belge, l’appel ne sera pas jugé avant le 26 octobre, voire plus probablement le 2 novembre. Le duel face au Club Bruges serait alors en péril pour l’actuel meilleur buteur du Sporting.

Dieumerci Mbokani n'était pas présent lors du jugement ce mardi. Il est actuellement en République démocratique du Congo où le peuple fête la qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. “On aime bien que les joueurs soient présents, mais on comprend bien son absence. Cela ne change de toute manière strictement rien au verdict” , nous dit-on à l’Union belge. Dieu n’est attendu que jeudi à Anderlecht.

Il faut dire que Dieumerci Mbokani, mais aussi Bedi Mbenza et Chancel Mbemba (entré après la pause et auteur d’une excellente prestation), ne voulaient pas louper les festivités programmées à Kinshasa pour des héros rentrés hier de Guinée Équatoriale après une courte défaite (2-1) dimanche qui n’effaçait cependant pas le large succès (4-0) de l’aller. Après sept ans d’absence, les hommes de Claude Le Roy retrouveront le plus grand tournoi africain, qui se déroulera du 19 janvier au 10 février 2013 en Afrique du Sud.



© La Dernière Heure 2012