Le KV Ostende ne prend aucun risque et prévoit un garde du corps pour Marc Coucke à l’occasion du match face à Anderlecht, ce dimanche.

Tout comme la saison dernière, l’homme va accompagner le président anderlechtois depuis le parking jusqu’au stade, et rester près de lui, tant durant le lunch que pour toute la durée du match.

Les supporters d’Ostende désignent Coucke responsable de la situation financière très inquiétante du club qu’il dirigea durant quatre ans. Ils lui reprochent d’avoir offert de trop gros contrats à certains joueurs (principalement Nicolas Lombaerts) et surtout de réclamer un loyer de 1,2 million par an pour la nouvelle tribune qu’il a fait aménager. Les Ostendais craignent même que, dans ce contexte, ils ne puissent pas obtenir de licence en vue de la saison prochaine.

Récemment, Ostende a tiré la sonnette d’alarme dans le dossier de la tribune. Le club et la Ville demandent aujourd’hui à l’ancien homme fort du club de trouver une solution pour sauver le club. En cas de faillite, l’ex-président ne toucherait de toute manière plus aucun loyer. Coucke n’a pas encore répondu (favorablement), pour que le match de dimanche puisse se dérouler sans la moindre arrière-pensée. Le mois prochain, une solution pourrait être trouvée, à condition qu’Ostende déniche un nouvel investisseur, lequel rachèterait la tribune à un prix intéressant.