Ognjen Vranjes a visiblement trouvé le temps long le soir du réveillon du Nouvel An. Celui qui est sur une voie de garage à Anderlecht a improvisé une interview sur Instagram avec ses 115 000 followers, sans langue de bois.

Les questions ont beaucoup tourné autour de son avenir, à l’approche du mercato d’hiver (qui s’ouvre ce lundi chez nous). "Vais-je rester à Anderlecht ? C’est du 50-50", n’a-t-il pas caché.

Et, dans ce cas-là, on pense directement à l’AEK Athènes, le club qui lui colle à la peau, au sens propre comme au figuré. Celui où il a vécu ses plus belles années, au point de se faire tatouer différents hommages sur le corps. "L’AEK me manque-t-il ? Oui. Quel est le club que je préfère entre Anderlecht et l’AEK ? L’AEK."

Mais il a directement coupé court aux rumeurs : "Vais-je retourner à l’AEK cet hiver. Non !!! Pourquoi ? Il faut demander au club (NdlR : la direction de l’AEK). Y a-t-il eu des contacts ? Non."

Comme partout ailleurs, l’AEK ne roule pas sur l’or en ces temps de Covid. Rapatrier Vranjes coûterait relativement cher. Surtout au niveau salarial. Conscient qu’il aura du mal à retrouver un salaire aussi généreux qu’au Sporting, le Bosnien n’est pas prêt à fournir un trop gros effort financier. À 31 ans, il ne peut pas cracher sur le bail de 18 mois qu’il lui reste à Anderlecht.

Un départ passera-t-il par un prêt où le RSCA prend une partie du salaire en charge ? Il faudra sans doute attendre les derniers jours de janvier pour que cette solution soit mise sur la table. L’AEK Athènes, actuel quatrième dans le championnat grec, viendra-t-il alors aux nouvelles ?

Les questions sont encore nombreuses pour Vranjes. Mais sur Instagram il s’est amusé à répondre à d’autres interrogations de ses followers. "Mon meilleur ami à Anderlecht ? Zulj. Qui je préfère entre Bundu et Vlap ? Vlap."

Deux joueurs qui, comme lui, n’ont plus d’avenir au Sporting.

Son séjour compliqué à Anderlecht n’empêche pas Vranjes d’apprécier le travail de son coach, Vincent Kompany. "Il fait un super boulot. Est-ce que je préfère Kompany ou Jimenez (NdlR : l’actuel entraîneur de l’AEK Athènes) ? Kompany", a-t-il tranché sans nuance.

Comme à la question sur le joueur le plus talentueux de l’effectif mauve : "Sambi Lokonga."