Eliot Matazo, capitaine des U16 du RSCA, est suivi, entre autres, par les deux Manchester. La famille Lukaku tente de l’attirer à United.

Ces derniers mois, Anderlecht a perdu quelques talents, notamment Nicolas Raskin parti à La Gantoise. Une autre grande promesse pourrait suivre dans les prochaines semaines : Eliot Matazo est dragué par plusieurs grosses écuries européennes.

Capitaine des U16 à Anderlecht, mais aussi en équipe nationale, Matazo est un petit gabarit au milieu de terrain qui peut jouer comme numéro 6 ou numéro 8. Puissant, technique et intelligent, il a tapé dans l’œil de nombreux clubs.

Au Sporting , le contrat pro est déjà prêt pour la date de son 16e anniversaire, le 15 février prochain, mais il n’est pas sûr du tout que Matazo y apposera sa signature.

Dortmund, Schalke 04, le Red Bull Leipzig et Monaco ont déjà fait comprendre au clan du joueur que les rapports de scouting étaient positifs. D’autres clubs, notamment en Allemagne, seraient aussi sur le coup. Mais ce sont surtout les deux Manchester qui sont les plus pressants actuellement.

Très attentif aux talents partout dans le monde, City aimerait l’intégrer à son centre de formation flambant neuf. United, lui, a même utilisé l’arme Lukaku pour faire la différence : la famille de Romelu a discuté avec la famille Matazo pour vanter les mérites des Red Devils.

Actuellement, Eliot Matazo prend le temps d’étudier toutes les options qui s’offrent à lui. Né à Bruxelles en 2002 de parents congolais, il est affilié au RSCA depuis tout petit et il a quasi toujours été capitaine dans sa catégorie d’âge.