John van den Brom avait le sourire en quittant le petit stade de Sankt Veit hier, mais cela cachait une certaine inquiétude. "On n’est pas prêt", a-t-il clairement dit après la défaite 1-3. "Mais ce n’est pas un scoop. Tout le monde le sait depuis longtemps. On a besoin de renforts. Derrière, au milieu et devant. Face à une très bonne équipe d’Hambourg, on a bien vu nos carences. Le noyau doit gagner en qualité. Pour l’instant, on n’est pas encore très avancé."

C’est surtout au milieu que le Sporting a éprouvé les plus grosses difficultés. "De Zeeuw et Kljestan n’ont pas assez joué en profondeur comme j’avais demandé. C’est évidemment dur de construire quand Biglia n’est plus là. Bien sûr que l’équipe manque d’un patron."

L’entraîneur néerlandais voulait tout de même retenir les quelques satisfactions, comme le bon match de Lukaku sur le flanc gauche. "Il a très bien joué effectivement. On n’a pas beaucoup de choix à cette position d’ailier gaucher. Il disait que c’était sa place préférée et il l’a bien montré. Mention aussi à Dendoncker qui, à 17 ans, jouait pour la première fois parmi de grands joueurs et a laissé une bonne impression."

Suarez a également rendu une bonne copie. "C’est la première fois que je le voyais jouer en tant qu’attaquant et il a vraiment bien fait ça. C’est une bonne chose de le savoir."