C’était l’effervescence dans les travées du stade Constant Vanden Stock. Tous les joueurs s’étaient réunis pour regarder le tirage en direct et c’est finalement Benfica, le PSG et l’Olympiacos qui seront sur la route du RSCA au soulagement de beaucoup d’Anderlechtois. “Le groupe est comparable au niveau de celui de l’an dernier. Il y avait bien plus compliqué, mais nous jouerons tout de même face à de belles équipes”, commente John van den Brom. “ Il n’y a pas de mauvais clubs en Champions League et Anderlecht n’en est pas un.”

Le tirage s’annonce toutefois compliqué. Malgré sa position dans le second pot, le PSG et son armada de stars risque d’être compliqué à vaincre. “Les Parisiens sont favoris. Ils possèdent une flopée d’excellents joueurs. Mais mes gars seront motivés pour aller chercher un maximum de points. Bien sûr, nous n’accrocherons pas une 18 sur 18, mais nous ne serons pas là pour faire de la figuration !”

Si le coach néerlandais s’avoue heureux de ne pas être tombé sur des formations d’Europe de l’Est, il sait combien il sera difficile de faire un résultat face au Benfica Lisbonne. Bien sûr, le club portugais n’est pas l’affiche que tant voulaient voir. “Benfica n’a pas été en finale de l’Europa League pour rien. Je connais un peu le club et il sera un sacré client.”

Pas d’Ajax non plus pour van den Brom mais bien l’Olympiacos. Le champion de Grèce en titre avait vaincu Anderlecht en match amical il y a trois semaines de cela, au terme d’un match terne conclu sur le score d’un but à zéro. Le club athénien devrait être l’opposant le plus abordable des Mauves, c’est en tout cas ce que pense le coach. “Je reste toutefois prudent car je me souviens de ce que nous pensions de Malaga l’an passé. Mais je retiens surtout le match que nous avions joué contre eux le 7 août. Au vu de la rencontre, je pense qu’ils ne sont pas invincibles. Le match était équilibré et mon équipe était loin d’être à 100 %, mais peut-être était-ce pareil de leur côté…”

John van den Brom souhaite engranger des points dès la première journée. S’il voulait jouer l’Olympiacos au Parc Astrid, ses souhaits n’ont pas été exaucés et Anderlecht débutera à l’Estadio de la Luz de Benfica.