Van Holsbeeck réactive ses autres pistes : “On aura un coach au 1e entraînement”

BRUXELLES John Van den Brom a tenu sa parole. Hier, après une longue journée de réflexion, il a pris sa décision au sujet de son avenir : il reste à Vitesse.

C’est à 22h15 que Vitesse a lancé un tweet officiel expliquant la décision de son entraîneur. “J’ai été flatté par l’intérêt d’Anderlecht, dit-il. En même temps, j’ai reçu des échos comme quoi Merad Jordania (NdlR : le propriétaire russe du club) n’était pas satisfait de moi. On en a parlé et il a nié ces rumeurs. Pour moi, c’est clair : je reste à Vitesse. C’est le club de mon cœur.”

Ted Van Leeuwen, le directeur du club, y ajoutait : “C’est contre nos principes de lancer des informations pareilles, dit-il. Mais vu l’intérêt d’Anderlecht et le grand nombre d’annonces à ce sujet, on est obligé d’être clair. Pour nous, rien n’a changé. Le contrat de Van den Brom a été prolongé de deux ans il y a un certain temps, et il va honorer son contrat. Tout le monde au sein du club est très content du résultat de Vitesse dans le championnat, de la manière de jouer et du développement du talent des joueurs.”

Puisque Van den Brom était le numéro 1 sur la liste du Sporting, Anderlecht peut donc réactiver toutes ses autres pistes. Herman Van Holsbeeck reste calme et discret : “Tout ce que je peux dire, c’est que je travaille à fond sur le dossier de l’entraîneur, explique-t-il. Nous aurons bel et bien un coach dès notre premier entraînement.”

Parmi les candidats qui montent d’un cran, il y a l’Allemand Ralf Rangnick (ex-Schalke). “J’ai des contacts avec plusieurs clubs, mais il n’y a encore rien de concret” , nous disait-il hier. Le Sporting va sans doute étudier d’autres dossiers, dont ceux des Italiens De Canio et Rossi.



© La Dernière Heure 2012