Les trois jeunes Africains, alignés par Hein Vanhaezebrouck pour pallier les nombreux forfaits, ont saisi leur chance...

Les trois jeunes joueurs africains (dont deux surprises) dans le onze de Vanhaezebrouck ont répondu présent.

1. Dauda en attaque

Vanhaezebrouck : "Dauda est un garçon très rapide, qui va droit vers le but. Il peut faire mal dans le dos d’une défense. Il a été matraqué à plusieurs reprises. Finalement, on a dû le remplacer, parce qu’il ne remplissait plus ses tâches défensives. Mais je suis content de son premier match. J’avais surtout peur qu’il soit impressionné par son compatriote Asare, qui est plus âgé que lui. Ches les Africains, il y a une hiérarchie entre les joueurs plus âgés et les jeunes. Je lui ai dit qu’il devait être le père d’Asare. Et il a entamé le match en le bousculant. Il a compris le message."

2. Amuzu comme arrière gauche

Vanhaezebrouck: "Je suis très content de son match. Je me suis dit qu’il avait le meilleur profil pour contrer Limbombe, vu qu’il est aussi rapide et vif."

3. Sambi Lokonga dans l’entrejeu

"Il a encore montré qu’il est très intelligent, qu’il a un bon positionnement et une bonne vista. Il a un grand avenir, mais il doit encore beaucoup apprendre."