Anderlecht Frankie Vercauteren était (assez) content après le 4-1. "Mais on a encore du travail !"

Frankie Vercauteren était un coach heureux. Mais il n’a pas vu que du bon. "Félicitations à tous, mais on a du travail."

Voici ses analyses.

Le positif : "Le début de match, les buts sur phases arrêtées, les quatre buts en tout, les occasions et l’efficacité. J’ai ajouté la verticalité, tout en gardant la même philosophie de jeu. À certains moments, on doit jouer en profondeur. On a fait des progrès."

Les points de travail : "Le manque de régularité. Parfois, on a perdu le contrôle du match et l’organisation. Dans ces moments, on ne doit pas courir partout et on doit rester en bloc. Nous sommes retombés dans nos travers en abusant de combinaisons courtes et de jeu latéral. On a donné une passe latérale en trop, sur le but encaissé. On a compliqué notre jeu."

Chadli : "On a songé à le changer de position, mais on l’a laissé à la position où il a brillé lors de ses derniers matchs. Son expérience et ses qualités sont très importantes pour nous."

Trebel : "C’est un joueur comme un autre. J’ai dû changer certaines choses dans l’équipe. Je devais regarder la maturité, l’expérience et les qualités. Je trouvais qu’il était la meilleure solution. Je ne pouvais pas tenir compte du passé. J’ai eu un bon entretien avec lui. Il a bien répondu. Mais c’est lui qui s’est titularisé en montrant ses qualités ; ce n’est pas moi."

Roofe : "Il a été très important pour l’équilibre dans l’équipe. En gardant le ballon, il a aidé les autres à respirer. Et il a marqué."

Saelemaekers : "Oui, sa titularisation était liée à l’absence de Vlap. On a eu quelques casse-têtes cette semaine. On a essayé certaines choses à l’entraînement, dont Alexis. Je suis content de sa prestation, mais c’est une prestation collective."

Kana : "J’avais aussi d’autres possibilités, comme Kayembe. Il a très bien fait son boulot et a bien géré sa carte jaune."

Kompany : "On ne fixe pas de date pour son retour. On veut qu’il soit à 100 % le plus vite."