En 27 minutes de conférence de presse, Vincent Kompany a abordé tous les sujets intéressants du moment. La preuve.

“Vanheusden a plus de chance de gagner le Soulier d'or que Mata"

“Permettez-moi de ne pas dire à quel joueur j’aurais donné le Soulier d’or. Par contre, je veux bien expliquer pourquoi je suis le dernier défenseur à l’avoir gagné (NdlR : en 2004) . J’étais plus qu’un défenseur, je jouais aussi pour le public. Deux exemples. Clinton Mata, un pur défenseur impressionnant dans les ‘un contre un’, a moins de chances de le gagner qu’un Vanheusden – bon rétablissement à lui, d’ailleurs. Zinho a une qualité supérieure au ballon et se fait plus remarquer qu’un Mata, qui est utile pour chaque coach.”

“Après le décès de son papa, Bart peut choisir s'il s'entraîne"

“Le décès du papa de notre jeune gardien Bart Verbruggen nous a tous touchés. Je le vois encore devant moi, il y a quatre mois, quand Bart a signé. Il impressionnait par sa prestance… On soutient Bart et on le laisse choisir s’il vient s’entraîner ou s’il reste en famille. Il n’a que 18 ans, c’est un enfant.”

“La cata si je dis à mon groupe qu'Eupen est fatigué"

“Eupen a joué à Ostende mardi, mais si j’ose dire à mon jeune groupe que notre adversaire sera fatigué, ce sera la catastrophe. Donc, je dis qu’il faudra aller à la guerre. Je me sens comme un papa qui ne se sent pas à l’aise quand il laisse son enfant seul avec la télécommande et son chocolat chaud, en train de regarder Cartoon Networks. Je ne me sens en confiance que quand on rentre dans le vestiaire avant le match et qu’on a tout fait comme il le fallait.”

“Sambi Lokonga a un style irremplaçable, je serai prudent avec Trebel"

“La blessure de Sambi Lokonga n’est pas très grave – il sera out deux ou trois semaines – mais elle est embêtante, vu notre programme chargé. Il a un style irremplaçable, à d’autres de saisir leur chance. Si on aurait pu éviter sa blessure ? C’est vrai qu’il avait une raideur aux ischios la semaine passée. Mais en réalité, il a été malade et n’a donc pas eu la même préparation. La veille du match, on a fait les tests et on a compris qu’on pouvait le faire jouer, surtout vu qu’il n’est pas si explosif qu’un Doku. Si Trebel peut déjà le remplacer ? Je vais parler avec lui et avec le staff médical, mais je veux être prudent. On ne gagne rien à le faire débuter et à le perdre après 45 minutes.”

“Je n'enterre pas Vlap”

“Mon analyse des joueurs – et donc aussi de Michel – est objective, et donc pas personnelle. Je n’enterre pas Michel. Il y a des joueurs qui se retrouvent en tribune et jouent le prochain match. Mais tout le monde – sauf Stroeykens – a reçu sa chance. Je juge sur base de ce que je vois. Vlap veut partir ? Tant qu’il ne vient pas me le dire, je compte sur lui.”

“Je ne trouve pas d'images avec des occasions pour l'adversaire”

“À Eupen, ce sera difficile, mais tous les matchs sont compliqués en Belgique. Vous pouvez écrire que ce sera 0-1, 1-0 ou quelque chose dans le genre. Notre objectif est de nous créer autant d’occasions qu’à OHL et d’être aussi bons défensivement. J’ai cherché des images d’occasions franches pour l’adversaire. J’ai dû retourner loin dans le passé, parce que je n’en trouve presque pas ! Même à Charleroi, où nous avons mal joué ! C’est bon signe.”