Avec un neuf sur neuf, la remontada serait vraiment entamée. Mais Vincent Kompany reste prudent. "Je ne regarde pas le passé. Je ne fais pas de bilans. Ce qui m’intéresse maintenant, c’est Charleroi. J’ai dit aux joueurs que le match contre Ostende n’était qu’une première mi-temps. La deuxième mi-temps se jouera à Charleroi."

Kompany se méfie de Charleroi. "Son style est très clair, le coaching est bon. Les atouts de Charleroi sont connus : l’organisation, les transitions, l’expérience. C’est un adversaire très dangereux. Je connais Karim (Belhocine) : il trouvera les bons mots pour motiver ses joueurs. Mais moi aussi. (Rires)"

Anderlecht ne pourra pas encore compter sur Van Crombrugge. Le trio Tau, Cullen, Miazga devrait être disponible.