Les supporters mauves avaient une mission difficile cette semaine: élire le plus beau onze de l'histoire du RSC Anderlecht.

La semaine dernière, nous vous proposions de former votre onze de légende d'Anderlecht. En tout, vous avez été un peu moins de 2500 participants. 

Comme dernier rempart de cette équipe de rêve, vous avez désigné un certain Silvio Proto (42%) pour enfiler les gants anderlechtois. Il devance assez nettement Jacky Munaron (20%) et Filip De Wilde (18%), deux anciens de la maison mauve. 

Devant l'actuel portier de la Lazio, la défense est composée de quatre arrières solides et durs sur l'homme. Vous avez choisi Georges Grün (45%) pour arpenter le flanc droit. Le Diable rouge, présent à Mexico en 86, a été préféré à Gilbert Van Binst (23%) et au légendaire guerrier polonais Marcin Wasilewski (16%). 

En défense centrale, l'élégant Vincent Kompany est associé à l'armoire à glace Philippe Albert. Sans surprise, Vince The Prince est le joueur qui a récolté le plus de voix avec 89% des votants. Pour le défenseur de Bouillon (55%), il a été choisi au détriment d'autres excellents défenseurs comme Morten Olsen (34%) et Glen De Boeck (8%). 

A gauche, deux joueurs se sont départagés la place de titulaire. Finalement, vous avez désigné un vieux briscard de la maison mauve pour défendre le flanc gauche avec Olivier Deschacht (34%). Il devance Henrik Andersen d'un cheveu (31%) !

Au milieu de terrain, les deux milieux défensifs seront Ludo Coeck (46%) et Youri Tielemans (41%). Le duo, mélange d'expérience et de jeunesse, a devancé d'autres monuments bruxellois comme Walter Baseggio (23%), Arie Haan (18%), Lucas Biglia (26%) et Jef Jurion (20%). 

Devant ces deux pare-chocs, Paul Van Himst (47%) a été préféré à Enzo Scifo (17%) et surtout Pär Zetterberg (21%). 

Sur les ailes et pour dynamiter les défenses adverses, le regretté Robby Resenbrink (73%) occupera le flanc gauche tandis que Luc Nillis (53%) jouera sur la droite. Ils ont devancé d'autres joueurs importants comme Mbark Boussouffa ou Tomasz Radzinski. 

Le Hollandais et le Belge auront pour mission d'alimenter l'avant centre actuel de notre équipe nationale: Romelu Lukaku (45%). Big Rom', qui avait explosé à seulement 16 ans, a devancé le géant tchèque Jan Koller et ses 2,02 mètres (22%). 

Pour coacher tout ce beau monde, il fallait un entraîneur avec du charisme. Qui de mieux que Raymond Goethals (55%) pour endosser ce rôle? Raymond la Science a la particularité d'avoir été plébiscité pour entraîner les Anderlechtois tout comme l'ennemi du Standard selon les supporters rouches la semaine dernière. Il dépasse largement Paul Van Himst (15%) qui aurait pu se retrouver dans l'équipe en tant que joueur et entraîneur.