Le règlement est clair : sept joueurs du noyau A testés positifs suffisent au club pour pouvoir demander le report du prochain match, en l’occurrence celui à Beveren de samedi soir. Jusqu’à présent, trois joueurs sont contaminés et en quarantaine : les amis Vlap, Zulj et Wellenreuther, heureusement, tous les trois réservistes. Mais ce qui inquiète surtout, c’est que deux physiothérapeutes sont également porteurs du virus. Certes, ils ont traité les joueurs en portant un masque, mais cela a-t-il suffi ?

Entre-temps, le Sporting prend des mesures draconiennes. Pas question d’inviter des journalistes pour les conférences de presse hebdomadaires : Kompany et Vranjes vont s’exprimer en ligne, via Zoom. Et Neerpede est zone interdite pour le personnel ne faisant pas partie du noyau A. Le personnel (sauf les grands patrons) doit travailler de chez lui ou depuis le stade, où il dispose des loges pour accueillir des gens.

Petite bonne nouvelle tout de même : il n’y a qu’un cas positif en U18, les résultats des autres joueurs étaient négatifs.