Anderlecht

Johan Walem est comme tout le monde. Le Brabançon est lui aussi charmé par l'éclosion de Yari Verschaeren. « Il impressionne tout le monde. Par sa facilité, sa fraîcheur. Ses qualités techniques mais aussi physiques. Mais sa qualité principale, c'est son premier toucher de balle, son premier contrôle qui est fabuleux », a souligné le sélectionneur des Espoirs qui a laissé le prodige anderlechtois à disposition des U19. 

Pour une raison toute simple : quand lui prépare un match amical au Danemark mardi, les hommes de Jacky Mathijssen vont disputer du mercredi 20 au mardi 26 le tour élite de l'Euro en Italie, avec un match contre le pays hôte puis deux rencontres contre la Serbie et l'Ukraine pour déterminer quelle nation se qualifiera pour la phase finale de l'Euro U19.

« C'est une question de respect par rapport aux catégories, au travail effectué par Jacky. Je crois qu'il a maintenant trois matchs très importants ; il va pouvoir bénéficier de Yari. Je ne sais pas comment ils vont le gérer », a précisé Walem tout en ajoutant que l'Anderlechtois avait de grandes chances de retourner cet été en Italie. Sous ordres cette fois. « Je crois que si Yari continue de la sorte et confirme durant les PO, évidemment qu'il viendra en Espoirs. On ne peut pas non plus passer à côté de cela. Le garçon a un talent fou mais chaque chose en son temps. »