Le Suisse aimerait profiter de janvier pour aiguiser la concurrence dans son effectif.

S’il a souligné le manque de fraîcheur de ses hommes trois jours seulement après le match nul ramené d’Allemagne (lire pages 2 et 3), René Weiler a reconnu que son équipe n’avait de toute manière pas bien joué. "En première mi-temps, cela n’allait pas du tout. Notre ligne médiane jouait beaucoup trop bas et on était donc beaucoup trop loin du grand rectangle adverse quand on récupérait le ballon. C’était quasi impossible de se créer une occasion; on n’y est d’ailleurs pas parvenu. On a aussi offert trop de duels aux Brugeois qui adorent cela. Non, on n’a pas joué comme il le fallait."

Quand on lui a demandé s’il attendait le mercato hivernal avec impatience, le Suisse a laissé un long silence avant de sourire : "Que puis-je répondre à ça ?", interrogeait-il avant de retrouver son habituelle langue de bois : "On doit continuer à travailler, comme on le fait depuis le début de la saison."

En coulisses, René Weiler a cependant déjà remis une liste à Herman Van Holsbeeck. Il y a inscrit tous les postes qu’il voulait renforcer durant le mois de janvier. Il aimerait ajouter trois défenseurs (un central, un back gauche et un back droit) et un attaquant à son effectif.