Ce samedi après-midi, Anderlecht boucle face au Fémina White Star la phase classique la Women's Superleague. 
 
Pour les leaders incontestées, ce match revêtera tout de même plusieurs objectifs. 
D'abord, après un match plus compliqué lors de la dernière journée (gagné 0-1 à Gand), les Mauves veulent réagir et retrouver leur caractère dominant comme elles l'ont démontré tout au long de la saison. 

Ce match face aux Woluwéennes servira de préparation avant les playoffs que les joueuses de Patrick Wachel aborderont en tête. Une victoire permettra de conserver un avantage le plus grand possible sur un Standard qui ne demande qu'à voir un faux pas de leurs concurrentes pour revenir sur les talons bruxellois. 
Enfin, les Anderlechtoises peuvent encore plus affoler les statistiques. Déjà auteur de scores fleuve tout au long de la saison, le RSCA Women n'est qu'à cinq buts d'atteindre la mythique barre des 100 buts. 

Les Mauves ont inscrit 95 buts (dont 30 rien que pour Tessa Wullaert) en 17 matches, ce qui représente une moyenne de 5,6 buts par match. Il n'est donc pas exclu de voir les Anderlechtoises atteindre cet objectif particulier, d'autant plus après un match poussif la semaine précédente et face à des voisines bruxelloises.