Depuis plusieurs saisons, le champion de la Jupiler Pro League a accès directement aux poules de la Ligue des Champions. Le deuxième doit passer un tour qualificatif et peut être reversé en C2 en cas de défaite.  Le vainqueur de la Coupe, le 3e et le 4e peuvent accéder à l'Europa League. Mais pour les saisons à venir, la donne risque peut-être de changer. 

La défaite de Bruges, conjuguée à celle de l'Antwerp, a vu le dernier représentant belge se faire sortir de toutes les compétitions européennes. Il faut dire que les Brugeois ont joué de malchance, eux qui étaient privés de plusieurs cadres ainsi que du staff, tous positifs au Covid-19. De son côté, l'Antwerp n'a pas fait le poids face aux Glasgow Rangers. 

Le coefficient belge ne devrait donc pas grimper, contrairement à celui de plusieurs de nos concurrents au classement. Actuelle 9e au coefficient UEFA, la Belgique ne doit pas sortir du top 10 pour avoir droit à un ticket qualifiant directement le champion en titre pour les poules de la Ligue des Champions. Elle est talonnée par l'Autriche, l'Ecosse et l'Ukraine. 

Si la première nation citée a vu son dernier représentant se faire éliminer ce jeudi soir (Salzbourg), les deux dernières citées comptent encore une équipe en 1/8e de la C2 (les Rangers et le Dynamo Kiev, tous deux tombeurs de l'Antwerp et de Bruges). Elles engrangeront donc plus de points que la Belgique. 

Qui plus est, comme le classement se calcule sur les cinq dernières saisons, la Belgique perdra son très bon score de 2016-2017 où les clubs avaient permis de rassembler 12.500 des 36.500 actuels. 

© UEFA