Arnauld Mercier n’accepte pas la décision de la direction waeslandienne.

Démis de ses fonctions à Waasland-Beveren dimanche soir, et remplacé par Dirk Geeraerd, Arnauld Mercier a réagi à son éviction. Dans Le Grand Débrief, il a souligné le manque de sérénité au sein de la nouvelle lanterne rouge de D1A.

Son éviction

"J’ai appris la nouvelle à 20 h dimanche soir, mais je ne l’accepte pas. Q uand on a manqué de faire un 12 sur 12, j’aurais pu être le meilleur entraîneur… On m’a stoppé dans ma mission alors que le club est toujours dans ses objectifs, même si le Cercle est passé devant. Mais il y a des intérêts qu’on ne comprend pas. Que Waasland-Beveren soit encore là, c’est inespéré vu la situation de l’équipe quand on l’a reprise en août."

Son successeur

"Je suis surpris que Dirk reprenne le club parce qu’il était loin des terrains pour des problèmes de santé depuis trois semaines. De par sa relation avec le groupe, je ne trouve pas qu’il était le plus impliqué mais il connaît le club et la D1 grâce à son expérience."

Son regard sur le club

"En arrivant, j’ai essayé d’apporter de la fraîcheur et ma vision du foot. Cela a fonctionné au départ mais dans un club, il faut une dynamique collective. On a manqué de constance, peut-être de niveau tout simplement. On ne luttait pas que contre l’adversaire, mais aussi en interne."


La direction

"Le président est quelqu’un de passionné, mais n’est peut-être pas bien entouré. Le climat après les matchs, surtout après les défaites, était pesant et on sentait un manque de sérénité. J’ai encore essayé de calmer les esprits, mais les dirigeants l’ont compris autrement. Il y avait de la panique au sein du club."

Le sauvetage

"La mission était très compliquée dès le départ. Après un partage contre le Cercle, je disais à mes dirigeants que cette équipe ne resterait pas à la dernière place. J’affirmais aussi que cela se jouerait jusqu’au coup de sifflet final de la dernière journée. Le maintien est possible car l’équipe a montré de la ressource."


Revivez le Grand Débrief de ce lundi: