L'arbitrage de Monsieur Pots a beaucoup fait parler de lui lors de la rencontre entre Ostende et le Standard. Deux phases cristallisaient la frustration des Côtiers, qui menaient alors à la marque: la faute de Kanu sur Canesin sanctionnée d'une carte jaune qui aurait pu être d'une autre couleur, et le bristol pour simulation adressé à un Depoitre pourtant bien accroché dans le rectangle.


Depoitre: "Dommage que ce but ne rapporte rien"

Laurent Depoitre est donc le premier joueur à avoir inscrit un but contre le Standard depuis le début du championnat.

“C’est une grande joie, mais c’est dommage que ce but ne rapporte rien. On a bien démarré et c’est 1-0 après un quart d’heure. Cela aurait pu être 2-0 car un joueur du Standard (NdlR: Mujangi Bia) commet une faute sur moi. Il y a contact et je tombe mais au lieu d’un penalty, je reçois une jaune pour simulation… L’arbitre m’a dit qu’il y avait eu contact mais que j’étais tombé une seconde trop tard. Je n’ai pas revu les images mais cela aurait peut-être aussi pu être carte rouge pour le défenseur (NdlR: Kanu) qui fait la faute sur Canesin. On aurait pu voir un autre match. Au lieu de tout cela, on a pris de bêtes buts. 1-3 à la mi-temps contre le Standard, c’est chaud pour revenir… On est déçus car on arrive à malmener nos adversaires mais on ne prend pas de point.”


Berrier: "Le lot des petites équipes..."

“On a fait un très bon premier quart d’heure alors qu’on s’attendait à être bousculé par le Standard en début de match. On arrive à marquer donc c’était idéal. Je pense aussi qu’il y a penalty. C’est le tournant du match car si on fait 2-0 et que le Standard est à dix, on assiste à un autre match. mais on sait que c’est comme cela en Belgique : les phases litigieuses en faveur des petites équipes, on ne les siffle pas… Après cela on fait des bêtes erreurs. Contre les grandes équipes – et le Standard n’est pas premier pour rien – cela ne pardonne pas. Le résultat est mauvais mais il y a du positif à retenir. On leur a mis leurs deux premiers buts cette saison, c’est qu’il y a du potentiel. Mais si tu prends quatre buts, tu ne peux rien espérer. Il faut plus de rigueur.”


Tim Pots: "Il y avait penalty"

Tim Pots, l’arbitre du match, est venu s’expliquer sur les phases litigieuses. “Après avoir revu les images télés prises avec une caméra placée de l’autre côté du terrain, je dois bien admettre qu’il y avait penalty pour Ostende et non simulation de l’attaquant. J’étais convaincu qu’il n’y avait pas faute mais on voit que sa jambe est bloquée…”

Pour plusieurs partisans ostendais, la faute de Kanu sur Canesin méritait une carte rouge. “Il y a un autre défenseur qui peut encore intervenir donc non, une carte jaune suffisait.”

Enfin, sur le but d’Ezekiel, l’attaquant nigérian semble toucher le ballon du bras. “S’il y a une faute de main, c’est de toute façon involontaire car le joueur du Standard est poussé. J’aurais pu siffler faute mais j’ai laissé l’avantage.”