Intronisé le 20 août dernier, l’entraîneur Laszlo Bölöni a déjà été remercié par la direction après un bilan de 3 points sur 9. "C’était probablement une erreur de casting dont la responsabilité revient à Michel (Louwagie) et moi-même […] Je ne veux pas blâmer Laszlo parce qu’il a fait tout son possible", avouait le président De Witte. "Parfois, l’expérience et les compétences ne déterminent pas nécessairement le succès. Il faut également une certaine adhérence avec la culture du club et la vision des joueurs."

D’ailleurs, selon nos confrères du Nieuwsblad, la décision de se séparer du Roumain a été prise après une discussion avec les joueurs. La situation était devenue intenable.

L’ancien technicien de l’Antwerp n’aura finalement tenu que 25 jours à la Ghelamco Arena : seuls Herman Helleputte (2 jours au Lierse) et Zoltan Kovacs (11 jours à Charleroi) ont fait pire (voir ci-contre).

Wim De Decker et Peter Balette prendront les commandes des Buffalos jusqu’à nouvel ordre et seront donc sur le banc pour la rencontre face aux Autrichiens (ce mardi à 20 h 30). Le duo pourra toutefois se réjouir de récupérer le capitaine Vadis Odjidja, écarté des terrains durant un mois à la suite d’une blessure au genou et d’un test positif au Covid-19.

© D.R.