Lors des interviews d'après-match, si les joueurs concédaient que le match n'avait pas été spectaculaire, ceux-ci préféraient retenir le positif de cette rencontre, essentiellement la solidité défensive des deux équipes.

Matt Miazga : " Nous avons été solides défensivement. C'est bien d'avoir gardé le zéro derrière. On a eu beaucoup d'espaces pour gagner le match, on doit continuer à travailler. On veut gagner tous les matchs mais je retiens la clean sheet. On va se concentrer sur le prochain match vendredi."

Samuel Bastien : "On ne perd pas, c'est le principal. On a manqué de technique dans le dernier geste, peut-être à cause d'un manque de concentration. La fatigue n'est pas une excuse, c'est un Clasico. On va continuer à travailler".

Albert Sambi Lokonga : "Il y avait de la place pour marquer. Il nous manquait le petit goal. On aurait dû prendre plus de temps dans les seize derniers mètres. C'était mieux que notre dernier match mais il manque les trois points, il faut gagner le plus vite possible pour atteindre le top 4. Ce Clasico ne restera pas dans les annales, on en a vu des meilleurs."

Obbi Oularé : "Je suis déçu. On était dedans. C'était un match fermé. C'était une partie de poker où personne n'osait se découvrir par peur de courir derrière le score. Ils ont eu du mal donc c'est frustrant de ne prendre qu'un point. Un Clasico, je veux le gagner. On était venus ici pour gagner mais il faudra se contenter du point. J'étais surpris de commencer sur le banc car je montais en puissance. J'avais coché ce match et je commençais à rentrer dedans mais ce sont les choix du coach et il faut les accepter. Je n'ai pas eu d'explications."

Nicolas Raskin : "Ce n'est pas la même chose sans les supporters. On a eu du mal à se mettre dedans après le match de jeudi. Nous sommes déçus car nous voulions gagner ce match pour nos supporters. Le point est quand même positif car Anderlecht est un concurrent. On a manqué de fraicheur dans le dernier geste. Cimirot nous fait briller parce qu'il est sobre et nous protège Bastien et moi. On a joué avec trois milieux, sans ailiers donc Bastien et moi devions un peu jouer sur les côtés. On était organisés tout en essayant de prendre les trois points. On a ressenti la fatigue à cause du manque de supporters. On n'a rien lâché au niveau de la mentalité."

Philippe Montanier : "C'est notre troisième match de la semaine avec deux mi-temps à dix. On a trouvé des ressources en fin de match. Je suis satisfait, avec ce regret de ne pas avoir trouvé de solutions en attaque. C'est satisfaisant dans l'ensemble. Le contexte est particulier, les deux matchs à dix ont pesé. On a hésité dans la prise de décision en attaque. Dans l'ensemble, c'est une prestation solide avec un bon contenu. On voulait de la vitesse et de la percussion, c'est pour cette raison qu'Obbi n'a pas commencé le match même si j'étais content de ses dernières prestations. Je croise les doigts pour Dussenne, j'espère que ça va aller."

Vincent Kompany : "Ce n'était pas le match idéal pour le supporter neutre. J'ai vu beaucoup d'engagement de mes joueurs avec une prestation solide défensivement. On a bien commencé en créant des phases dangereuses. J'ai cru qu'on allait passer au-dessus dans les dix dernières minutes. C'est un nul logique. On avait pas mal de situations dangereuses mais ma priorité aujourd'hui était l'engagement. Les supporters veulent la victoire mais je ne peux pas leur reprocher un manque d'engagement, juste un manque de réalisme. Nous sommes plus sereins en vue du prochain match".