À deux journées de la fin de la phase classique, trois clubs sont en lutte pour éviter la seizième et dernière place, synonyme de descente.

Il ne fait pas bon être en queue de classement à cette période-ci de la saison. En s'imposant contre Mouscron, Eupen s'est mathématiquement assuré un avenir en division 1, laissant le Cercle Bruges, Ostende et Waasland se disputer les quatorzième et quinzième places également synonyme de maintien.

Mais qui possède les meilleures atouts pour se sauver ?

Le moins bien loti des trois mauvais élèves de Pro League, Waasland-Beveren aura fort à faire dans les deux prochaines semaines. Avec deux points de retard sur Ostende son plus proche poursuivant, les Waaslandiens doivent impérativement l'emporter à Mouscron avant de forcer l'exploit face aux Gantois lors de la dernière journée. Si une victoire face à des Hurlus complètement démobilisés semble de l'ordre du possible, une victoire face aux Buffalos deuxième du championnat semble pour le moins improbable tant les hommes de Dirk Geeraerd n'ont pas rassuré ces dernières semaines avec un bilan de 0 sur 18, le dernier succès des Waaslandiens remontant au 18 janvier dernier face à... Ostende.

Les Côtiers justement ne présentent guère un bilan plus satisfaisant. Les Ostendais ont enregistré un triste 7 sur 33 depuis le 8 décembre et viennent de licencier Dennis Van Wijk, arrivé début janvier en remplacement de Käre Ingebrigtsen mais n'a pas réussi à redresser la situation de l'ancien club de Marc Coucke. Lors de la prochaine journée, Ostende accueille Genk pour un match qui semble compliqué tant les Limbourgeois ont besoin de points pour assurer leur qualification pour les Playoffs 1, avant de jouer un match couperet face au... Cercle Bruges.

Les Brugeois, au contraire de ses deux adversaires, ont le vent en poupe. Lanterne rouge jusqu'à la mi-février, le Cercle vient d'enregistrer un quatrième succès de rang face à Gand ce dimanche. Arrivé le 12 octobre dernier, Bernd Storck semble sur le point de réussir le même pari qu'il y a douze mois lorsqu'il avait réussi à sortir l'Excel Mouscron d'une situation qui semblait désespérée. Samedi prochain, les Vert et Noir affrontent leur voisin du Club dans un duel qui n'est peut-être pas aussi déséquilibré qu'il n'y paraît. Après avoir battu le dauphin des Gazelles, le Cercle peut espérer assurer son maintien face à son rival de toujours. Sinon, les Brugeois posséderont donc une deuxième cartouche face aux Ostendais lors de la dernière journée.

Même si le Cercle possède l'avantage sur ses deux adversaires, la lutte pour le maintien devrait se jouer jusqu'au bout...