Division 1A

Alors qu’il restait deux minutes en première mi-temps, Dimitri De Condé, le directeur sportif de Genk, s’est levé de sa place dans la tribune principale du Mambourg pour se diriger d’un pas pressé et avec une mine peu rayonnante vers les vestiaires mais sans y rentrer.

En effet, le dirigeant du Racing s'est arrêté dans la zone neutre entre les deux vestiaires tout en s’en prenant à l’arbitre de la rencontre, M. Verboomen, à qui il reprochait son laxisme et le fait de ne pas donner des avertissements aux Carolos.

Après une petite accalmie, Dimitri De Condé est repassé dans la zone tampon et s’en est pris à Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif du Sporting, en vociférant que les joueurs carolos avaient blessé Joseph Paintsil.

Excédé par le comportement de celui qui a porté la vareuse de Charleroi pendant sa carrière, le dirigeant hennuyer lui a demandé, vivement, de remonter dans la tribune et de quitter un endroit où il n’avait pas à se trouver. Ce que fit Dimitri De Condé tout en remettant un coup de pression sur l’arbitre qui allait avertir six Zèbres en deuxième mi-temps.