Les Zèbres assurent au Luxembourg pour leur premier amical (1-3)

Au Luxembourg, les hommes de Still ont repris du rythme. Seul bémol, Andreou est sorti au quart d’heure de jeu après un choc.

La Rédaction
Les Zèbres assurent au Luxembourg pour leur premier amical (1-3)
©BELGA

Il ne faut presque rien attendre d'un premier amical. Dans la capitale du Grand-Duché, les Hennuyers sont venus chercher ce qu'ils voulaient : une remise en route sereine face à un adversaire intrinsèquement bien plus faible (1-3). "Cela clôture la fin d'une bonne première semaine. On veut progresser dans le contenu, être plus fort physiquement. On a vu des premiers signes encourageants aujourd'hui. C'était une bonne mise en route", analyse Edward Still.

Ce véritable premier "coup d'envoi" de la saison n'a pas empêché le technicien d'aligner presque l'équipe la plus compétitive sur laquelle il pouvait compter en l'absence de Koffi, Zorgane, Van Cleemput, Badji et Bayo, ce dernier étant en instance de départ vers Watford. "Ce sont les circonstances qui ont guidé cette composition. On a travaillé cette semaine avec dix pros et dix jeunes. Petkevicius et Ozornwafor sont revenus plus tard et Tchatchoua sort à peine d'une blessure. C'est pour ça qu'ils sont entrés en seconde période."

Une petite surprise toutefois s’est glissée dans le onze de base avec un Kayembe placé dans un rôle inédit de défenseur central, Mbenza reprenant le poste de piston gauche.

Descotte a ouvert le score peu avant la pause dans un moment où la rencontre était tombée dans un faux-rythme. Le début de la partie avait été pourtant emballant et le jeune attaquant de 18 ans aurait pu ouvrir le score au bout de deux minutes s’il n’avait pas manqué son face-à-face contre Ruffier, le gardien adverse. Zaroury a ensuite trouvé la barre transversale. Hormis une sortie où il a devancé l’attaquant adverse avec brio, Chiacig n’a pas eu grand-chose à faire.

Paradoxalement, c’est lors de l’entrée en jeu des jeunes éléments du noyau N1 que les Zèbres ont creusé l’écart. Anecdotique mais aussi encourageant tant les espoirs se sont mis au niveau.

Après l’heure de jeu, Tchatchoua a creusé l’écart après un bon travail de Leandro Rousseau et Ernest De Neve a inscrit la troisième réalisation du match alors qu’il évoluait en P1 à Grez-Doiceau il y a six mois.

La réduction du score de Nakache en fin de rencontre n’aura pas eu d’incidence. Les Sambriens ont validé leur reprise et la confrontation à Zulte-Waregem mercredi au stade d’Ingelmunster sera d’un tout autre niveau. Seul bémol, la blessure d’Andreou après un quart d’heure à la suite d’un choc reçu sur sa cuisse droite. Des examens seront pratiqués en début de semaine.

La fiche technique

Charleroi : Chiacig ; Nkuba, Knezevic, Andreou (15e, Wasinski), Kayembe ; Ilaimaharitra, Heymans, Morioka, Mbenza, Zaroury, Descotte
Ozornwafor, Petkevicius, Lokembo, Tchatchoua, Monticelli, Rousseau , Denuit, Muland et Deneve sont entrés à l'heure de jeu. Seuls Chiacig et Wasinski sont restés dans le onze.
Les buts : 44e Descotte (0-1 , assist : Ilaimaharitra) , 68e Tchatchoua (0-2, assist : Rousseau) , 76e : De Neve (0-3), 88e (1-3)
Avertissement : Kayembe

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be