En préparation, les jeunes Zèbres montrent leur tête

Durant ce début de préparation, le noyau est composé à moitié d’U23.

Parcinski Julien
En préparation, les jeunes Zèbres montrent leur tête
©BELGA

Cela reste paradoxal car un premier amical ne permet pas de tirer des conclusions mais à l’heure de jeu, samedi dernier, il n’y avait sur la pelouse que Tchatchoua, Petkevicius, Ozornwafor, Wasinski et Lokembo (une petite fois pour ce dernier) qui s’étaient déjà produit en D1A et la qualité dans le jeu n’en a pas souffert.

Rousseau a montré sa faculté à éliminer dans les petits espaces et son altruisme en donnant deux assists, De Neve a fait parler son sens du but alors qu’il évoluait en P1 à Grez-Doiceau il y a six mois et les trois autres (Muland, Monticelli et Denuit) ont tenu leur rang.

"Ils se sont montrés à la hauteur des exigences et de la rigueur que l'on veut continuer à pousser. C'est une super opportunité pour eux de se confronter aux pros au quotidien pendant quelques semaines et prendre des minutes de jeu dans un contexte d'adultes, explique Edward Still. Lokembo présente un autre profil que De Neve ou Monticelli par exemple. Chacun a son propre parcours. Ils doivent laisser le foot formateur derrière eux car le gros challenge, c'est de former une équipe compétitive pour la N1."

Dès cette année, les jeunes promesses carolos entreront dans le monde du football d'adultes où ils devront se battre pour des points dans une série où chaque unité compte. "C'est génial qu'ils puissent évoluer à cet échelon. Cela figure au centre de notre politique sportive. On a posé les premières bases l'an passé avec Nkuba, Wasinski, Descotte et Tchatchoua mais on va aller plus loin cette année."

Contre Zulte Waregem ce mercredi à 18 h au stade d'Ingelmunster, certains zébrions devraient encore avoir du temps de jeu. D'autres, un peu plus confirmés, auront un rôle important. Chiacig devrait être encore dans les buts en attendant Koffi samedi à Louvain. Du haut de ses 18 ans, Descotte portera encore l'attaque des Zèbres même si Still espère un attaquant "le plus vite possible, avant le départ en stage (le 10 juillet)". "Ses qualités sont très intéressantes. Il a tout pour percer, pas juste faire une carrière. Maintenant, il y a des choses sur lesquelles il doit encore progresser. Son rendement est limité. Samedi, il a eu quatre occasions et il n'y en a qu'une au fond. Un attaquant du top en met trois, voire quatre. Anthony connaît ses points perfectibles. On va les améliorer avec lui pour qu'il porte le plus vite l'équipe. Il est sur le bon chemin."

À lui de trouver à nouveau le chemin du filet ce mercredi pour que cette saison soit celle de la révélation.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be