Charleroi reçoit Strasbourg ce samedi: l’ultime test avant le championnat

Charleroi reçoit Strasbourg ce samedi au Mambourg pour son dernier amical.

Blouard Vincent
Charleroi reçoit Strasbourg ce samedi: l’ultime test avant le championnat
©BELGA

Ce samedi à 19 h, le Sporting dispute son cinquième et dernier match de préparation contre Strasbourg, qui a terminé sixième du dernier championnat de France. L'équipe alsacienne est a priori moins avancée dans sa préparation puisque la Ligue 1 reprend deux semaines plus tard que la Pro League. Mais sans savoir à quoi ressemblera l'équipe alsacienne alignée, il s'agira d'un véritable test pour Edward Still. À domicile, à une semaine du début du championnat, il faudra également faire bonne figure pour convaincre les supporters. "On va jouer ce match à fond", déclarait l'entraîneur carolo avant de quitter Garderen, vendredi matin. "On veut retrouver des éléments que l'on a travaillés pendant le stage : défendre et attaquer ensemble, une gestion plus juste de nos transitions…"

Moins de kilomètres, plus d’intensité

La charge physique imposée à ses joueurs a été moins importante que lors des stages précédents. "On est dans une autre dynamique que lorsque le groupe a été repris en début de saison dernière. Il y avait un manquement en termes de base physique, on avait donc dû reprendre de zéro, mais pas cette fois."

Les données récoltées sont apparues très positives. "La préparation a duré cinq semaines au lieu de six. On continuera à augmenter la charge de travail jusqu'au mois d'août. Le nombre de kilomètres parcourus jusqu'ici est inférieur de 15 à 17 % environ mais l'intensité que les joueurs ont mise dans les séances était plus élevée grâce à ça. Les bases sont là, on est plutôt dans l'idée d'affûter."

Trop tôt pour Bager et Marcq

Mercredi, Knezevic a stoppé l’entraînement à la suite d’un coup reçu sur le genou gauche. Il a passé une IRM en Belgique, ce vendredi. Il ne jouera donc pas ce samedi. Un contretemps embêtant pour celui dont le statut de titulaire dans le trio défensif est, en temps normal, assuré.

Arrivé en cours de semaine, l'ancien défenseur de l'Union SG Jonas Bager n'est pas prêt physiquement. "On doit encore faire le point et analyser ce qu'il a dans les jambes. Peut-être qu'il pourra prendre 15-20 minutes." C'est également trop tôt pour voir Damien Marcq. "Il va seulement entamer sa vraie préparation physique."

Par contre, la bonne nouvelle concerne Youssouph Badji. Aux Pays-Bas, le Sénégalais, remis d'une petite fracture du pied encourue fin avril, a pu s'entraîner tout à fait normalement. Il a semble-t-il retrouvé ses sensations et ne craint plus de s'engager dans les duels. "Il va commencer ce samedi", a assuré Edward Still, qui n'a de toute façon pas d'autre avant-centre disponible puisque Descotte ne s'est entraîné qu'en marge du groupe. "Youssouph est apte et je le sens libéré dans sa tête. On est confiant et serein avec lui. On commence à retrouver le Badji que tout le monde a pu découvrir lors de son arrivée au Club Bruges, il y a deux ans." Charleroi en aura besoin.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be