Contre l’Union, Charleroi veut enchaîner en attendant Benbouali

Edward Still veut surfer sur la bonne première prestation. Benbouali s’entraîne mais n’est pas qualifié.

Contre l’Union, Charleroi veut enchaîner en attendant Benbouali
©Belga

Edward Still a donné le ton, ce jeudi à la veille du déplacement à l'Union SG. Au sens propre comme au figuré. Lui qui avait habitué la presse à de longues réponses détaillées, il est allé droit au but, cette fois. Il a d'abord rappelé sa satisfaction d'avoir méritoirement battu Eupen samedi (3-1), notamment "en ayant très bien défendu". Il a réfuté l'idée que son équipe avait souffert durant les 20-25 dernières minutes. "Dix, peut-être, durant lesquelles on a perdu plus rapidement le ballon et concédé une occasion et un beau but. Mais on a bien géré, même durant cette période d'apparence plus difficile. Si on était mal, on n'aurait pas marqué le troisième but."

Pour l'entraîneur carolo, le déplacement au Parc Duden ne constitue pas un premier test dans ce championnat. "Le premier test, c'était samedi passé."

Officiellement, il n'éprouve aucun sentiment de revanche bien que les Bruxellois leur avaient infligé deux lourdes défaites la saison passée (4-0 et 0-3). "Je ne vis pas dans le passé. Ce qui m'intéresse, c'est le présent. Je laisse les sentiments négatifs de côté. Les choses évoluent, changent. Vous êtes là pour raconter des histoires et nous pour préparer le match. Chacun son métier", a-t-il gentiment déclaré. "Ce match sera la réalité de ce vendredi, leur noyau face au nôtre."

L'Union de Karel Geraerts a-t-il changé par rapport à celle de Felice Mazzù ? "C'est tôt pour le dire", a répondu Still. "Dans le concept de jeu, il y a pas mal de similitudes. On sent que le nouvel entraîneur était déjà présent la saison dernière mais qu'il voudra apporter sa touche. On est très prudent dans la préparation de ce match. Ce ne sera pas un copier-coller, notamment parce que certains joueurs clés ont changé."

Lui espère que son nouvel attaquant Nahdir Benbouali en deviendra un, prochainement, à Charleroi. L'Algérien (22 ans), transféré du Paradou, s'entraîne depuis plusieurs jours avec les Zèbres mais n'est pas qualifié. "Avec lui, on s'attend à des buts. Il va marquer, apporter de la présence physique et de la qualité technique supplémentaire à notre ligne d'attaque. Il est assez jeune, garde une marge de progression mais a l'avantage d'être naturellement fit. On est confiant que, d'ici deux semaines, il pourra commencer à entrer en ligne de compte."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be