Les numéros 9 du Sporting vont-ils trouver la parade face à Westerlo ? "Le risque, c'est qu'ils deviennent obnubilés par le but"

Benbouali, Badji et Descotte n"ont pas encore marqué cette saison.

Julien Parcinski
Les numéros 9 du Sporting vont-ils trouver la parade face à Westerlo ? "Le risque, c'est qu'ils deviennent obnubilés par le but"
©BELGA

Une semaine après leur courte défaite à Louvain, les Carolos défient Westerlo, revigoré par leur succès face à Anderlecht. "Ils ont réalisé un grand match, pas seulement une bonne première mi-temps. C'est une formation qui sait élever son niveau de jeu sur un match comme on a pu le voir contre les Mauves ou le Standard. A nous de bien maîtriser les faiblesses que l'on a pu remarquer", analyse Edward Stil.

Face à une équipe qui pourrait revenir à leur hauteur en cas de victoire, les Hennuyers peuvent compter sur le retour de Morioka et Kayembe. "Tout le monde est fit. Le noyau entier est disponible. Vous verrez bien maintenant si Ryo et Joris sont aptes pour commencer la rencontre. Ryo a un temps d'avance, il s'est entraîné toute la semaine contrairement à Joris qui est revenu un peu plus tôt que prévu. Il s'est très bien soigné avec des doubles séances toute la semaine."

Le revers à Louvain semble avoir été digéré par les pensionnaires du Mambourg. "Le groupe a très bien réagi. Les raisons sont différentes des autres défaites. Contre Ostende et Bruges, nous avions mal géré les transitions que l'on a mieux appréhendé face à Gand et Louvain. Là, c'était des erreurs de jugement ou des manquements individuelles. Hervé en effectue une sur le premier but. Sur le deuxième, Isaac s'abaisse dans le mur ce qu'il ne doit jamais faire et sur la troisième phase, Nkuba perd son homme."

Au niveau offensif, Charleroi marque souvent même si les numéros 9 ne sont pas à la fête. "On veut continuer à posséder cette force que nos buteurs viennent de partout. Descotte, Badji et Benbouali n'ont pas encore beaucoup d'expérience. Le risque pour eux, c'est qu'ils deviennent obnubilés par le but. Naturellement, cela va venir tout seul s'ils travaillent pour l'équipe."

Une réalisation face à Westerlo permettrait à ses éléments de respirer et de repartir vers l'avant avant la trêve.

La sélection : Koffi, Patron,Delavallée, Knezevic, Bager, Andreou, Wasinski, Boukamir, Bessilé, Kayembe, Nkuba, Tchatchoua, Mbenza, Marcq, Morioka, Ilaimaharitra, Gholizadeh, Hosseinzadeh, Zorgane, Heymans, Benbouali, Badji, Descotte.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be