Charleroi gagne grâce à ses corners: quels sont les secrets des coups de coin carolos ?

Pour la deuxième fois consécutive, Charleroi a marqué (et gagné) grâce à ses corners. L’analyste Sandro Salamone lève un coin du voile sur le travail précieux effectué en amont avec l’adjoint Frank Defays.

Vincent Blouard
Charleroi's assistant coach Frank Defays, Charleroi's video analyst Sandro Salamone and Charleroi's goalkeeper Herve Koffi pictured during a training session at the winter training camp of Belgian first division soccer team Sporting Charleroi in Colakli, Turkey, Wednesday 07 December 2022. Sporting Charleroi is on stage from 3 to 10 December. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Sandro Salamone (au centre) visionne les phases arrêtées avec Frank Defays et Hervé Koffi lors du stage en Turquie, début décembre.
Rebelote ! Ce dimanche face au Cercle Bruges (2-1), comme à Eupen huit jours plus tôt (1-2), Charleroi s’en est remis à un corner pour émerger dans une rencontre quelque peu enlisée. “On les travaille toutes les semaines et je tiens à mettre à l’honneur Frank (Defays) et Sandro (Salamone). Ce sont eux qui s’occupent des phases arrêtées offensives”, a salué Felice Mazzù. Puisque le Sporting éprouve certaines difficultés...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live